0

L’ONU entre espoirs de paix et dérapages

L’ONU entre espoirs de paix et dérapagesLe samedi 19 mars 2016, sur le parvis du siège de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI), principale organisation internationale domiciliée à Montréal, plusieurs centaines de citoyens se sont rassemblés pour protester contre des dérapages récents de hauts cadres de l’Organisation des Nations Unies (ONU), dans une tentative de ramener l’organisme qui porte tous leurs vœux et espoirs de paix à une plus juste appréciation de ses devoirs et responsabilités.

Cette manifestation prend un relief particulier devant le triste spectacle que nous offre le monde ces dernières années, tant en matière de changements climatiques que de paix et de sécurité. C’est pourquoi nous vous invitons à lire le communiqué distribué par les organisateurs de cette manifestation et à réfléchir aux questions qu’il soulève. Le Communiqué :

« Pourquoi nous manifestons

M. Ban Ki-moon, Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), organisme international portant les espoirs de paix de l’ensemble de l’humanité, à tenu le 8 mars 2016 lors d’une visite en Algérie, des propos inappropriés et outrageux sur la question du Sahara Marocain.

Ignorant les efforts et sacrifices du Royaume du Maroc pour mettre un terme à un conflit qui perdure depuis plus de 40 années et hypothèque grandement les chances de développement de l’ensemble de la région du Maghreb et du Nord-Ouest de l’Afrique et notamment la proposition d’autonomie élargie, seule chance réelle de régler la question;

M.  Ban Ki-moon a délibérément

– Contrevenu aux dispositions de la Charte de l’ONU encadrant son action; tout particulièrement les articles 98, 99 et 100, chapitre 15, lui enjoignant de faire preuve d’impartialité et d’indépendance dans tous ses actes et déclarations, de s’interdire d’agir sous influence ainsi que de s’abstenir dans ses actes de servir les intérêts d’un État, ou de toute entité, de manière particulière;

– Violé les principes de ladite Charte fixant à l’ONU pour mission première le maintien de la paix et la sécurité internationales.

assDe ces faits, les propos tenus par M. Ban Ki-moon constituent un dérapage de nature à provoquer un regain de tension et introduire de nouveaux facteurs d’instabilité dans une région par ailleurs déjà perturbée par de dramatiques événements. Ils sont de nature à attenter à la conservation de la confiance des parties, condition sine qua non du succès de toute médiation pour le règlement politique et pacifique d’un différend.

Ce dérapage ne peut laisser personne indifférent ne serait-ce que dans la mesure ou nul ne peut laisser l’ONU ou ses dirigeants, trahir leur mission première en manquant à une indispensable neutralité dans l’approche des dossiers soumis à leur attention et ainsi, favoriser le développement de foyers d’instabilité au lieu d’agir pour la paix.

Nous devons donc tous manifester afin de

– Rappeler les responsables des organisations internationales à leurs devoirs d’objectivité, de neutralité, de sagesse et de mesure dans l’exercice de leur mission première;

– Dénoncer en conséquence, avec fermeté, les propos outrageux et inappropriés tenus par M. Ban Ki-moon.»

Atlas.Mtl

 

Rubriques : Actualités, Société Mots-clés : , , , , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.