Commentaires fermés sur Humour : Reda Saoui, étoile montante…

Humour : Reda Saoui, étoile montante…

Humour : Reda Saoui, étoile montante…

Wahid Megherbi et Reda Saoui

Natif du Québec, il séjourna quelques années en Algérie, pays d’origine de ses parents. Il possède un DEC en Architecture. Réda  Saoui a rejoint le monde du spectacle il y a de cela 3 ans.

Propos recueillis par Wahid Megherbi

Wahid Megherbi : Pourquoi avoir fait de l’humour un parti de vie et un objectif de carrière ?

Reda Saoui : L’humour fait partie de moi et cette envie de partager ce que j’observe dans la vie de tous les jours et même parfois de dénoncer des faits de société me rend heureux. De plus, j’ai la possibilité ici, au Québec et dans toute la francophonie, d’en faire une carrière et de bien en vivre. Vivre de mon art est mon objectif de vie.

Quels sont les évènements qui vous inspirent dans l’écriture de vos sketchs ?

Plusieurs évènements m’inspirent pour écrire mes textes, comme par exemple ma famille, la société en général, les détails de la vie quotidienne que les gens ne remarquent pas nécessairement, le rapport humain, sa façon d’agir avec les autres, etc. Aussi, l’imbécilité de certaines personnes est pour moi une source d’inspiration (parfois, moi-même ça m’arrive d’être imbécile).

Pensez-vous que le rire est une thérapie pour évacuer la pression qui découle de notre vie moderne ?

Dans certains pays sous-développés, par exemple les pays d’Afrique, l’humour fait partie de la vie quotidienne, car ce sont des pays où le taux de chômage est élevé, où il y a beaucoup de problèmes sociaux. Donc, selon moi, l’humour permet d’évacuer une certaine pression. En Afrique, il n’y a pas de « marché » de l’humour comme dans les pays occidentaux, car, justement, l’humour fait tellement partie du quotidien dans ce pays. Ici, il y a un marché de l’humour, car les gens ne prennent pas le temps de se détendre, puisque nous vivons dans une société très individualiste. Donc, les gens sont prêts à payer pour voir quelqu’un les faire rire. Pour conclure mon raisonnement, le rapport que les gens ont avec l’humour diffère entre les pays, mais, dans les deux cas, le rire permet réellement d’évacuer un certain stress, même si ce stress est causé par des situations très différentes.

Y a-t-il des sujets qui vous intéressent plus que d’autres?

J’aime parler des tabous et des sujets très lourds, afin de les rendre légers, ce qui est très difficile. Mon but n’est pas de choquer les gens, mais seulement les réveiller, simplement en les faisant rire. Parler des tabous avec le cœur léger est ma philosophie. Mais, je peux parler de sujets plus légers, comme de propos plus délicats à aborder, sans jouer dans la vulgarité. La vulgarité n’est pas la base de mon humour. En fait, je mise plutôt sur les blagues plus raffinées. J’aime également tomber dans l’exagération.

 Wahid Megherbi (Atlas.Mtl)

 

Rubriques : Actualités, Spectacle Mots-clés : , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.