Commentaires fermés sur Farida Chemmakh (PLQ) dans Marie-Victorin

Farida Chemmakh (PLQ) dans Marie-Victorin

Farida Chemmakh est arrivée au Québec, il y a 23 ans. Elle s’implique dès ses premières années auprès de la Fédération des femmes du Québec (FFQ). À partir de  1997, elle occupe le poste d’adjointe pendant près de sept ans auprès de la députée fédérale de Saint-Lambert, Yolande Thibeault. À ce titre, elle joue un rôle concret dans le développement social et économique de la circonscription.

Son implication lui permet de tisser des liens solides auprès de nombreux organismes de la région de Longueuil et de rayonner auprès de sa collectivité. Au-delà de son expérience politique, Farida Chemmakh a aussi fait sa marque dans le domaine communautaire. Son engagement a été significatif au sein de l’Hébergement Maison de la Paix inc., un organisme offrant des services d’hébergement aux adolescents ainsi qu’aux jeunes femmes en difficulté. 

Wahid Megherbi: Pourquoi vous impliquez-vous en politique ?

 Farida Chemmakh : Pour changer les choses ; par envie d’apporter ma contribution concrètement au sein de ma communauté.  Ceux qui me guident, ce sont les citoyens, les aînés, les immigrants, les familles et le milieu communautaire. Bref, faire une petite différence dans la vie des moins bien nantis et vulnérables. Je souhaite partager leurs inquiétudes et être à l’écoute de leurs préoccupations et leur venir en aide.  Voilà en quoi je m’engage comme future députée de Marie-Victorin.

Pour réussir dans ce domaine, c’est la franchise et l’honnêteté. On doit être très disponible et aussi, faire face à la critique. Il faut également avoir un sentiment d’appartenance très fort et c’est ce que je retrouve dans ma circonscription. J’ai la passion, la disponibilité et le goût d’aider les gens.

C’est très exigeant, mais je suis convaincue que l’on peut améliorer les choses, il faut rester positif!

Croyez que vous pourriez changer les choses si vous êtes élue?

Oui, car je suis une personne déterminée et je serai le porte-voix de ma communauté ! Ma en priorité est le bien-être des aînés, c’est un enjeu important pour ma communauté qui compte une proportion importante Également l’aide aux familles,  au milieu communautaire et bien sûr l’immigration…

 Quels conseils donneriez-vous aux Maghrébins qui sont réticents à aller voter ? 

Je dirais aux membres de ma communauté de s’impliquer dans le milieu communautaire, mais aussi dans le milieu politique, peu importe le Parti. Ce que je leur dirais, je cite : « Ne rien faire pour changer soi-même son organisation ou sa société, c’est abandonner le contrôle de sa personne aux événements et aux autres. »

Atlas.Mtl (Wahid Megherbi)

 

Rubriques : Actualités, Société Mots-clés : , , , , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.