0

La ministre Kathleen Weil annonce une entente facilitant la reconnaissance des compétences des comptables agréés formés à l’étranger

De gauche à droite: Mme Manon Durivage, présidente de l’Ordre des comptables agréés du Québec, Mme Kathleen Weil, ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles et M. Laurent Liagre, comptable agréé qui a parlé de son parcours d’intégration à la société québécoise.

La ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, Mme Kathleen Weil, accompagnée de la présidente de l’Ordre des comptables agréés du Québec, Mme Manon Durivage, a annoncé aujourd’hui la conclusion d’une entente qui vise à faciliter l’obtention d’un permis d’exercice pour les comptables agréés formés à l’étranger.

« Le Québec a besoin des talents et des compétences des personnes de toutes origines, car leur bagage professionnel est un atout important pour notre développement économique. C’est pourquoi nous travaillons avec les ordres professionnels et les établissements d’enseignement afin de favoriser l’intégration économique durable des personnes immigrantes formées à l’étranger. L’entente d’aujourd’hui permettra de reconnaître encore mieux l’apport que les comptables formés à l’étranger, qui ont fait le choix de venir s’installer et travailler chez nous, représente pour la société québécoise », a affirmé la ministre Kathleen Weil.

« L’Ordre est très heureux de la signature de cette entente. Elle va permettre de mettre en place des mesures préparatoires à l’évaluation des compétences des professionnels en comptabilité formés à l’étranger et de mieux informer ces personnes sur la pratique en contexte québécois », a déclaré la présidente de l’Ordre des comptables agréés, Mme Manon Durivage.

Session d’accueil pour les candidats formés à l’étranger

Le projet permettra à l’Ordre des comptables agréés du Québec d’élaborer une session d’accueil et de formation destinée à mieux informer les candidats formés à l’étranger sur le contexte québécois dans lequel ils devront exercer leur profession. Cette session portera notamment sur le professionnalisme, les codes culturels en milieu de travail, le système professionnel du Québec et la réglementation en matière d’encadrement et de surveillance de l’exercice de la profession.

Accompagnement des candidats visés par une entente de réciprocité

Plusieurs candidats formés à l’étranger sont visés par des ententes de réciprocité que l’Ordre a signées avec une quinzaine de pays, dont la France. Ainsi, l’Ordre instaurera un programme de soutien à l’intention de ces candidats qui comprendra, à court terme, une séance préparatoire à l’examen de réciprocité et, à moyen terme, un programme de formation complémentaire qui traitera, entre autres, de la fiscalité québécoise, des dispositions pertinentes du Code civil et des particularités du code de déontologie québécois.

Selon Emploi-Québec, la profession de comptable est parmi les professions les plus en demande actuellement, et les perspectives professionnelles jusqu’en 2015 sont jugées très favorables dans l’ensemble du Québec. Selon l’Ordre des comptables agréés du Québec, les départs progressifs à la retraite au cours de la prochaine décennie accentueront le besoin de main-d’œuvre dans ce domaine.

« Au cours des dernières années, le gouvernement du Québec s’est employé à faciliter l’admission des diplômés formés à l’étranger aux ordres professionnels. Ainsi, une trentaine d’ententes ont été conclues avec différents ordres et plus de 60 projets ont été mis sur pied afin de faciliter le processus de reconnaissance des acquis des personnes immigrantes et favoriser leur intégration économique. Pour assurer l’intégration réussie des personnes que nous accueillons, nous avons tous un rôle à jouer. Citoyens, employeurs et organismes de réglementation, nous contribuons tous à faire de l’immigration un puissant levier de développement pour le Québec », a conclu la ministre Kathleen Weil.

 Pour faciliter et accélérer l’accès des personnes immigrantes à la profession de comptable agréé

Résumé du projet

Accès à la profession de comptable agréé

L’Ordre des comptables agréés du Québec élaborera un programme de soutien à l’intention des candidates et candidats visés par les ententes  de réciprocité signées avec des organismes comptables d’une quinzaine de pays, dont l’Ordre des experts-comptables de France. L’Ordre leur proposera, à court terme, une séance de technique de préparation à l’examen de réciprocité d’une durée d’une journée et, à moyen terme, un programme de formation complémentaire axé sur la fiscalité québécoise, les dispositions du Code civil et les particularités du code de déontologie québécois.

L’Ordre compte également élaborer une session d’accueil et de formation d’une journée destinée à mieux informer les candidates et candidats formés à l’étranger sur le contexte dans lequel ils seront appelés à exercer leur profession au Québec. Cette session portera notamment sur le professionnalisme, le contexte culturel en milieu de travail, le système professionnel et la réglementation en matière d’encadrement et de surveillance de l’exercice de la profession.

Le Ministère accorde une aide financière de 91 500 $ pour la réalisation de ce projet.

Rubriques : Actualités, Économie Mots-clés : , , , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.