0

L’islamisme est la plus grande menace terroriste pour le Canada, selon Harper

Dix ans après les attentats du 11 septembre, le Canada est devenu un pays plus sécuritaire, mais la plus grande menace terroriste demeure l’islamisme, selon le premier ministre Stephen Harper.

« Il y a des menaces à différents niveaux, mais si on parle de terrorisme, la principale menace est encore l’islamisme », a soutenu M. Harper, en entrevue au réseau anglais de Radio-Canada.

Le premier ministre a précisé qu’il existe d’autres menaces terroristes qui peuvent frapper à l’improviste, comme lors du double attentat récemment en Norvège, où un homme qui détestait les musulmans a tué 77 personnes.

Mais le terrorisme islamique est la menace qui occupe le plus l’appareil de sécurité canadien, a indiqué M. Harper.

« Quand les gens pensent au terrorisme islamique, ils pensent à l’Afghanistan, ou peut-être à certains endroits au Moyen-Orient, mais la vérité est que la menace existe partout dans le monde », a-t-il dit, citant le terrorisme national au Nigeria.

M. Harper a également indiqué que les autorités canadiennes gardent un oeil sur les islamistes radicaux venant du Canada.

Vers le retour d’une loi antiterroriste plus musclée

M. Harper a déclaré que son gouvernement entend ramener les lois antiterroristes introduites en 2001, et qui ont été mises au rancart en 2007 lors de débats politiques houleux, au moment où son gouvernement était minoritaire à la Chambre des communes.

Les dispositions de la loi prévoyaient la détention préventive d’individus soupçonnés d’actes terroristes et le témoignage forcé de personnes ayant des renseignements essentiels à une enquête.

Les deux mesures, qui n’ont pas été utilisées avant leur expiration, étaient assorties d’une clause dite « crépusculaire ». Cela signifie qu’elles s’éteignent au bout de cinq ans si les Communes ne les reconduisent pas.

En octobre 2006, un comité parlementaire a recommandé le renouvellement de ces mesures, mais les libéraux, les bloquistes et les néo-démocrates, qui à eux trois étaient majoritaires à la Chambre, ont voté contre cette prolongation en février 2007.

Questionné par le chef d’antenne de CBC Peter Mansbridge sur la volonté du gouvernement de réintroduire ces mesures, M. Harper a affirmé : « Nous pensons que ces mesures sont nécessaires. Nous pensons qu’elles ont été utiles. […] Comme vous le savez, elles sont rarement appliquées, mais il y a des moments où elles sont nécessaires », a-t-il soutenu.

Source:  Radio-Canada.ca  – CBC.ca

Rubriques : Actualités, Société
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.