Commentaires fermés sur Négociez votre facture de télécoms

Négociez votre facture de télécoms

Selon une étude de Bank of America Merrill Lynch qui compare l’industrie du cellulaire dans huit pays développés, le revenu moyen par utilisateur de téléphone cellulaire est de 58 $ par mois au Canada. Autrement dit, les consommateurs paient en moyenne autour de 58 $ à leur fournisseur. Seuls les Japonais paient aussi cher pour leur service. À titre de comparaison, la facture moyenne est de seulement 21 $ en Allemagne et 26 $ en Italie.

Malgré l’arrivée de nouveaux concurrents comme Vidéotron et Public Mobile dans ce secteur, la facture moyenne des abonnés canadiens a diminué de seulement 1 $ entre 2009 et 2010. Il reste à voir quel sera l’impact à plus long terme de la multiplication des fournisseurs.

Comme les forfaits se ressemblent beaucoup et coûtent sensiblement le même prix – bonne chance pour trouver un forfait pour téléphone intelligent à moins de 50 $! –, la meilleure chose à faire est de tenter de négocier. C’est valable pour la téléphonie mobile, mais aussi pour vos autres services de télécommunications (téléphonie filaire, Internet et télévision). Nous ne pouvons rien vous garantir, mais cela vaut le coup d’essayer, particulièrement avant de s’engager pour un contrat de trois ans.

Conseils pour négocier et cas vécus

  • Comparez les offres des concurrents
    Un fournisseur offre une boîte vocale gratuite? Un autre, les messages texte illimités? Tentez d’obtenir la même chose chez votre fournisseur actuel ou optez pour celui qui vous en donne le plus pour votre argent.
  • Mentionnez que vous êtes un bon client
    Vous êtes abonné aux services d’un fournisseur depuis plusieurs années et payez vos factures chaque mois? Faites-le valoir! «Le bon client, qui paie ses factures sans rien demander, est celui qui se fait le plus avoir par ces compagnies, croit Anthony Hémond, analyste d’Internet et des télécommunications à l’Union des consommateurs. Le fournisseur va vouloir le garder, mais il ne sera jamais proactif pour lui offrir des rabais. C’est donc au client de surveiller les offres avantageuses chez les concurrents et de tenter de les obtenir chez son fournisseur.»
  • Soulignez vos insatisfactions
    Si vous avez connu des problèmes avec votre fournisseur au cours des derniers mois, rappelez-lui les inconvénients qu’il vous a causés. Faites-lui sentir qu’il a intérêt à mettre du baume sur votre relation.
  • Menacez de quitter
    Si votre fournisseur actuel refuse de négocier, menacez d’aller voir ailleurs. Souvent, les agents de première ligne ont une marge de manœuvre plutôt mince. Demandez plutôt à parler au service de la rétention ou de la fidélisation, chargé de garder les bons clients. «C’est lui qui va vous donner les meilleurs prix», affirme Anthony Hémond. Pour avoir une idée des forfaits offerts par ces départements, créez-vous un compte sur les forums du site d’aubaines RedFlagDeals et cherchez «retention plans» (en anglais seulement).

Source: Protégez-Vous

 

Rubriques : Actualités, Économie, Société Mots-clés : , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.