0

Hassan Guillet, l’imam et la politique!

HASSAN GUILLET

HASSAN GUILLET

Par Selma Regragui

Cette année, la quarante deuxième élection générale Québécoise, qui se tiendra le 1er octobre 2018, sera sujette à rebondissements, changements et challenges. Un amalgame de vœux de métamorphoses politiques positives exprimés par les citoyens et un Salto assez périlleux de la part de profils inhabituels de candidats qui ont pour objectifs de servir le citoyen, protéger ses droits et veiller à ce qu’il soit conscient de ses devoirs.

Une candidature a fait couler beaucoup d’encre et a attiré les médias autour de cette incommensurable ferveur de démontrer une autre facette du citoyen québécois de confession musulmane. Cet homme déploie tout ce qu’il juge opportun de déployer, pour contrer les clichés stéréotypés véhiculés à tort à l’encontre de la communauté musulmane du Québec.

Hassan Guillet est un personnage à découvrir et à écouter. Le sermon qu’il avait livré suite à l’attentat de la Mosquée à Québec du 29 janvier 2017 a résonné pendant longtemps dans les oreilles du Québec et du monde entier. Hassan Guillet a accepté, sans hésitation, de répondre à nos questions dans le cadre de sa candidature à l’investiture libérale dans la circonscription fédérale de Saint-Léonard – Saint-Michel à Montréal.

•Selma Regragui: M. Hassan Guillet, vous êtes un Imam, mais pas que, vous êtes aussi un pilote, ingénieur et avocat. Vous êtes polyglotte et bien orienté intellectuellement. 

Pourquoi ne se concentre-t-on que sur votre côté religieux et pas sur vos autres compétences pouvant vous permettre d’être au service du citoyen comme il le souhaiterait?

Hassan Guillet : Il faut plutôt poser la question aux personnes qui essaient de se concentrer sur le titre d’Imam et faire abstraction de toutes mes autres expériences et compétences que je peux mettre au service de la société.

Certaines personnes essaient au nom de la laïcité de brimer les droits d’autres citoyens.  L’état est laïque, mais les citoyens ne le sont pas nécessairement, et l’état ne doit être ni religieux ni antireligieux. Chacun a le droit de pratiquer la religion qu’il veut ou ne  pratiquer aucune religion s’il le veut.  Les parlements doivent, dans une démocratie comme la nôtre, être représentatifs de tous les citoyens indépendamment de leurs religions, origines ethniques, gendres, orientations sexuelles, ou conditions sociales.

• Quelles étaient vos motivations réelles lorsque vous aviez pensé vous présenter aux élections de 2018?

Hassan Guillet : Comme vous avez dit dans votre introduction, je suis polyglotte avec un parcours multidisciplinaire et une culture universelle et multiconfessionnelle.  Je suis ingénieur, avocat, et agriculteur. Je suis aussi un écrivain et un orateur qui défendait les droits des canadiens de confession musulmane et toutes les autres minorités et qui prêchait la tolérance, le vivre-ensemble, l’intégration, et l’harmonie sociale sur toutes les tribunes, et pourquoi pas la tribune de la Chambre des Communes?

Donc mon implication politique est une continuité de mon implication sociale et un pas en avant vers une société juste et équitable où tous les citoyens sont égaux et ont les mêmes droits et mêmes obligations devant la loi et ont les mêmes chances à l’éducation, à l’emploi, au respect, et à la dignité.

• Une candidature pas comme les autres, Hassan Guillet, avez-vous forgé une carapace qui vous protégera contre les attaques féroces des opposants à la candidature d’un homme de religion?

Hassan Guillet : Bien sûr j’ai développé une carapace. Depuis mon jeune âge ma vie est une bataille continue contre le cynisme et le désespoir. Je ne peux même pas compter le nombre des gens que j’ai rencontré dans ma vie qui essayaient de me convaincre que tel ou tel projet est impossible. Par contre le mot impossible ne fait pas partie de mon vocabulaire. Je viens d’un milieu modeste et j’ai frayé mon chemin seul en démolissant les obstacles un par un et certainement, je ne m’arrêterais pas aujourd’hui. La bataille que je mène aujourd’hui mérite d’être menée et doit être notre bataille à nous tous pour léguer à nos enfant une société digne de nos rêves.

• Votre engagement politique est assez controversé, créant la polémique entre les fervents opposants à votre candidature et ceux qui y voient une reconnaissance de la participation de la communauté musulmane à la vie politique au Canada, Pensez-vous que faire de la politique avec toute la pression que ceci pourrait engendrer, vous éloignera-t-il de vos engagements religieux?

Hassan Guillet : Comme toute personne équilibrée et engagée j’ai plusieurs facettes à ma personnalité.  Je suis père, mari, ingénieur, avocat, Imam, écrivain, agriculteur,… etc. Ces côtés de ma personne complètent l’un l’autre et aucun ne brime l’autre.  Exactement comme c’était le cas des savants durant l’âge d’or de la civilisation arabo-musulmane.  Le savant à cette époque glorieuse de notre histoire était à la fois théologien, philosophe, astronome, poète, mathématicien etc. C’est pour cette raison qu’on ne parle pas de clergé en Islam, on parle plutôt de “Oulama” qui se traduit par le mot savant.  Donc servir ma société comme député et ministre va tout simplement ajouter une expérience de plus à mes expériences assez variées, ça va additionner et non pas soustraire.

• Partant du postulat que vous êtes engagé à défendre votre candidature contre vents et marées, qui voteraient pour vous, éventuellement ?

Hassan Guillet : Voteront pour moi tous ceux et celles qui voudraient avoir une meilleure représentativité des citoyens, indépendamment de leurs origines ethniques ou leur appartenances religieuses. Aussi voteront pour moi tous ceux et celles qui voudraient avoir un meilleur avenir pour eux et pour leurs enfants. C’est anormal et inacceptable que des professionnels qui ont toutes sortes de professions et de diplômes soient réduits au chômage ou à occuper des postes non liés à leurs spécialités et beaucoup moins rémunérés à cause de leur religion ou leur origine ethnique.  C’est le temps qu’on prenne notre place dans cette société qui est la nôtre, et c’est le temps que cette société puisse profiter au maximum de nos expériences et nos compétences. Nous sommes des citoyens comme les autres. Nous devons être des citoyens à part entière avec les mêmes droits et les mêmes obligations que tous les autres citoyens de ce pays.

Le lendemain de mon discours à Québec, qui a fait le tour du monde, et qui a été twitté par J. K. Rowling, l’auteure très célèbre de la série Harry Potter, j’ai reçu un appel téléphonique de notre Premier Ministre, le très honorable Justin Trudeau. Il m’a félicité et m’a remercié pour avoir su ” panser les blessures, apaiser la douleur et souder la société “. Je suis fier de l’avoir fait, il ne faut pas me priver de mes droits de pouvoir continuer à servir mon pays de la façon que je jugerais utile. Il ne faut pas non plus empêcher la société de bénéficier de mes compétences et de mes expériences pour la simple raison que j’ai répondue à l’appel de cette même société dans un moment critique de son histoire.

Pour toutes ces raisons je me mets au service de tous les citoyens de Saint-Léonard-Saint-Michel et j’invite tous ces citoyens à se joindre à moi pour bâtir un meilleur avenir pour nous tous. Seul je ne pourrais pas le faire, ensemble nous réussirons. J’invite tous ceux et celles qui sont intéressés à se dédier à ce projet stimulant et très valorisant à me contacter pour qu’on puisse travailler ensemble pour le bien commun.

Téléphone: 514-691-7257

Courriel: 

hassan.guillet@gmail.com

Facebook: 

Hassan Guillet – politicien

Twitter: @HassanGuillet

Atlas.Mtl

Rubriques : Actualités, Portraits Mots-clés : , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.