0

Mondial 2018 : un parcours entamé en 1934… Une apothéose cette année enfin?

Pour la première fois quatre sélections arabes – dont trois qualifiées en Afrique – participent ensemble à une Coupe du monde, celle de la “Russie 2018”, où les fans suivront les équipes nationales de Tunisie, du Maroc, de l’Égypte et de l’Arabie Saoudite dans cette grande compétition mondiale qui a débuté le 14 juin avec le match d’ouverture Russie-Arabie Saoudite.

Dans l’histoire de la compétition, huit équipes arabes ont participé à une phase finale de la Coupe du monde (quatre d’Afrique et quatre d’Asie), à savoir la Tunisie, l’Algérie, le Maroc, l’Égypte, l’Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis, l’Irak et le Koweït.

Les équipes du Maroc, de la Tunisie et de l’Arabie Saoudite comptent le plus grand nombre de participations avec cinq qualifications, tandis que l’équipe nationale algérienne a participé à quatre éditions devant l’équipe égyptienne qui participera pour la troisième fois à la Coupe du Monde, alors que les équipes du Koweït, l’Irak et les Émirats arabes ont participé à une occasion.

Lors du Mondial du Mexique de 1986, trois sélections arabes ont participé ensemble pour la première fois, à savoir l’Irak, le Maroc et l’Algérie, alors que la Tunisie, l’Arabie Saoudite et le Maroc ont pris part à la Coupe du Monde France 1998.

La sélection égyptienne a été la première formation arabe à participe à une phase finale du mondial; c’était en 1934, disputant le 27 mai de cette année son premier match devant l’équipe de Hongrie perdu 4-2. La formule de la compétition stipulait alors l’élimination directe de la coupe du monde.

Hormis cette présence à un tournoi qui se déroulait sur invitation, la sélection des Pharaons n’est plus apparue à une phase finale qu’au mondial 1990 en Italie, soit une longue absence de 56 ans, avant de s’absenter une deuxième fois et revenir après 28 année lors de la Coupe du Monde Russie 2018.

Argentine 1978; Une première victoire

Le premier succès revient à l’équipe tunisienne qui a remporté la première victoire d’une équipe arabe et africaine en Coupe du Monde organisée en Argentine en 1978, aux dépens du Mexique 3-1 grâce à des buts de Kaab,i Ghommidh et Dhouib.

L’entraîneur Abdelmajid Chetali a aligné lors de ce match mémorable la sélection suivante: Moukhtar Naali, Omar Jebali, Mokhtar Dhouib, Mohsen Jendoubi, Ali Kaabi, Néjib Ghommidh, Tarek Dhiab, Hammadi Agrebi, Temim Hazami (Khemais Abidi), Mohamed Ali Akid et Abdul Raouf Ben Aziza (Salah Karoui).

Le public sportif arabe garde en mémoire la première participation tunisienne à une phase finale de Coupe du monde, les Aigles de Carthage laissant de très bonnes impressions dans le cœur de tous les Arabes et les Africains après la victoire sur le Mexique, le match nul face au champion du monde allemand en titre (0-0) et la défaite devant Pologne malgré une bonne prestation (0-1).

L’honorable participation de l’équipe nationale tunisienne a ouvert la voie à l’obtention de l’Afrique de deux représentants en 1982 en l’Espagne où elle a été représentée par l’Algérie et le Cameroun.

Espagne 1982 : Petit arrangement entre amis…

L’équipe nationale algérienne a participé pour sa part à la Coupe du Monde (Espagne 1982), les coéquipiers de Lakhdar Belloumi réalisant un exploit historique devant l’Allemagne de l’Ouest (2-1), malgré ses stars Karl-Heinz Rummenigge et Paul Breitner. Mais le mondial espagnol a été entaché par le “scandale” du match arrangé entre Allemands et Autrichiens, condamnant l’équipe nationale algérienne à l’élimination.

Après avoir battu l’Allemagne, les Algériens ont perdu leur deuxième match contre l’Autriche (0-2), avant de s’imposer devant le Chili (3-2), et ont attendu le résultat du match entre l’Allemagne et son voisin autrichien pour connaître leur destin.

Le seul résultat éliminant l’Algérie était alors une victoire de l’Allemagne. C’est – par hasard? – ce qui se produisit. Après en effet l’ouverture du score par Horst Hrubesh à la 11 minutes de jeu, les deux équipes ont quasiment cessé de jouer jusqu’au coup de sifflet finale qui les qualifiaient au 2e tour.

Mexico 86 : première qualification au second tour

L’équipe nationale marocaine a participé pour la deuxième fois de son histoire à Coupe du Monde à l’occasion du mondial du Mexique 1986, se qualifiant pour le second tour et devenant la première équipe arabe à se qualifier pour le deuxième tour de la Coupe du monde.

Au second tour, l’équipe marocaine a livré de bonnes prestations devant l’Allemagne, mais la chance lui a tourné le dos après le but de Matthews inscrit lors des prolongations.

La sélection saoudienne a constitué une belle surprise également lors de sa première Coupe du monde en 1994 quand elle est qualifiée pour le second tour, avant d’être éliminée par l’équipe de la Suède 1-3.

La formation du Golfe s’est qualifiée ensuite à trois phases finales de suite, un record arabe, monopolisant la participation arabe asiatique depuis 1990.

Le hasard du tirage au sort a souvent placé la sélection saoudienne face à ses paires arabes lors du premier tour des phases finales. Elle a battu le Maroc lors de la Coupe du Monde 1994 (1-0) et a fait match nul avec son homologue tunisien (2-2) lors du mondial 2006 et doit rencontrer son homologue égyptien en Russie.

Quatre équipes arabes ont pris part à en quatre phases finales, à savoir l’Algérie, le Maroc, l’Arabie Saoudite et la Tunisie, trois ayant assuré leur qualification pour le deuxième tour -Algérie, Maroc et Arabie Saoudite-, et disputant 13 matchs en Coupe du monde avant un match en moins pour l’équipe tunisienne, qui a disputé 12 rencontres, à raison de trois matchs dans chaque édition.

Classement des pays arabes en Coupe du monde

Au classement, l’Algérie occupe la première place avec 12 points pour trois victoires, trois nuls et 7 défaites (13 buts inscrits et 19 buts encaissés), devant le Maroc avec 10 points pour deux victoires, 4 nuls et 7 défaites. L’équipe saoudienne a joué 13 matchs en Coupe du monde et a remporté deux victoires, concédé deux nuls et 9 défaites. Elle a marqué 9 buts et encaissé 32 buts.

L’équipe tunisienne occupe la quatrième place parmi les équipes arabes avec 7 points, pour une victoire, 4 matchs nuls et 7 défaites, inscrivant 8 buts et encaissé 17.

Les participations arabes à la Coupe du monde
1934: Égypte
1970: Maroc
1978: Tunisie
1982: Algérie et Koweït
1986: Irak, Maroc et Algérie
1990: Égypte et Émirats Arabes Unis
1994: Arabie Saoudite et Maroc
1998: Tunisie, Maroc et Arabie Saoudite
2002: Tunisie et Arabie Saoudite
2006: Tunisie et Arabie Saoudite
2010: Algérie
2014: Algérie
2018: Tunisie, Maroc, Égypte et Arabie Saoudite

Rubriques : Actualités, Sports Mots-clés : , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.