0

«Fièrement Femmes ! Engagées, passionnées et épanouies» Sept panélistes inspirantes

Fièrement-Femmes-2017-2Le Forum des Compétences Canado-Marocaines a organisé, le 15 avril 2017, son activité annuelle «Fièrement Femme!».

Avec un succès sans précédent puisque ce ne sont pas moins de cent personnes qui ont pris d’assaut la salle polyvalente du centre culturel marocain de Montréal Dar al Maghrib, qui abritait l’événement.

Ce succès doit aussi beaucoup au savoir faire de l’association qui a su pour l’occasion réunir un aréopage de panélistes dont les voix comptent au  Québec, avec une invitées d’honneur, en l’occurrence la Pre Rkia Laroui.

Portraits

Connues, ou en début de parcours, sept panélistes ont répondu à l’invitation du Forum des Compétences Canado-Marocaines. Il s’agit de

Imane Boudraa, est une jeune femme d’origine marocaine et algérienne. Après avoir étudié dans une école secondaire internationale, elle a débuté un programme universitaire à HEC Montréal. Elle y est notamment vice-présidente finance de sa classe. À 16 ans, elle a tourné des capsules vidéos où elle récupérait des aliments que les marchands du marché Jean-Talon jetaient après seulement quelques jours. Elle les cuisinait afin de montrer au public les solutions possibles au gaspillage. Elle est aujourd’hui cofondatrice de la Fondation Trône d’enfants qui a pour mission d’aider les enfants de partout dans le monde. Elle donne également plusieurs discours sur le rôle des femmes dans le monde des affaires, notamment lors d’une conférence organisée par un comité de McGill University dans le cadre d’un évènement prônant la paix dans le monde. Fière féministe, elle croit qu’ensemble, hommes et femmes, nous pouvons créer un monde plus juste et plus égalitaire.

Ses aspirations, ses motivations et sa volonté viscérale de contribuer à une société plus juste, égalitaire et ouverte font d’Imane, une importante figure de la relève montréalaise

Marwa Lamkinsi, Canadienne de 20 ans d’origine marocaine, est étudiante en première année à la faculté de Droit de l’Université de Montréal. Le cœur sur la main, elle a comme centre d’intérêt la philanthropie et dit puiser ses principes d’entraide et de générosité au sein de sa confession.

Elle aimerait, entre autres, conscientiser la jeunesse à l’importance de la bonne conduite dans la lutte à la xénophobie. Ses paroles sont porteuses d’espoir : « Plutôt que de se confiner dans un statut de victime et de chercher à blâmer quiconque, il est de notre responsabilité, si nous trouvons que notre communauté est jugée à tort, de démentir ces préjugés par le biais de notre comportement. Il faut que nous, les jeunes, comprenions que nous ne mettrons jamais terme au racisme et à la xénophobie si nous répondons aux insultes par des insultes et que nous n’aurons jamais de crédibilité à parler de religion de paix si nos actes et nos paroles n’en témoignent pas. Nous devons être conscients que par le simple fait que nous portons des noms à consonance étrangère, nous projetons une image, et c’est en faisant d’elle la meilleure qu’il soit que nous inviterons à l’ouverture d’esprit. »

Donner voix à Marwa lors de cet évènement est primordial. La jeunesse se mobilise, se solidarise et construit un environnement propice à la réussite, au partage et à l’inclusion !

Houda Rihani est actrice, interprète et travailleuse culturelle marocaine. Cette comédienne née a très vite dompté la scène en faisant ses débuts au théâtre avant de passer à la télévision et ensuite au cinéma. Actrice aux nombreuses facettes, elle a su, à travers les différents rôles qui lui ont été donnés de jouer, démontrer qu’elle était aussi à l’aise dans des rôles dramatiques (comme dans le rôle principal du téléfilm «Al Bourtoukala Al Morra» ou «L’orange amère») que dans des rôles comiques et composés, comme celui qu’elle a brillamment joué dans «Nhar Tzad Tfa Dou» ou «Alter Ego»).

Houda Rihani est née à Casablanca. En 1998, elle décroche son premier diplôme et devient lauréate du prestigieux Institut Supérieur d’Art Dramatique et d’Animation Culturelle (à Rabat au Maroc), option «Interprétation». Elle tourne alors dans plusieurs films cinématographiques, séries, téléfilms et sitcoms avant de décider de reprendre ses études et de décrocher un DESS en gestion des organismes culturels à HEC Montréal. Actuellement, elle vit et travaille à Montréal, mais continue à tourner dans des productions dans son pays d’origine.

Yasmina Chouakri, est responsable du volet femmes à la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI) depuis août 2009 et chercheure associée à la Chaire de recherche sur l’immigration, l’ethnicité et la citoyenneté (CRIEC) de l’UQÀM jusqu’en 2015. Elle a été également présidente de l’Institut canadien de recherches sur les femmes (ICREF) (2010-2012).

Elle est profondément impliquée dans le mouvement communautaire de l’immigration et de femmes québécois et canadien depuis plus de dix ans, comme militante, chargée de projets, chercheure et coordonnatrice. Elle a également été consultante en égalité entre les sexes, chargée de projet et responsable du Comité des femmes des communautés culturelles de la Fédération des femmes du Québec entre 2003 et 2008 et a occupé les postes d’agente de recherche à la Table des groupes de femmes de Montréal (2000-2002), de coordonnatrice du Centre de recherche sur l’immigration, l’ethnicité et la citoyenneté de l’UQÀM (2002-2003), d’experte en genre pour Oxfam-Québec (2004-2006), l’Institut d’administration publique du Canada (2008-2009) et ParlAmericas et NDI (2015-2016).

Maha Berechid, est actuellement conseillère économique au service du développement économique de la Ville de Montréal où elle est responsable, entre autres, de l’élaboration de la démarche et du contenu en vue de la réalisation de la future stratégie de développement économique de la Ville de Montréal. Avant cela, elle occupait la fonction d’économiste, stratégie et politique à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain où elle était responsable de l’analyse économique de l’organisation. Maha Berechid est également la présidente de la section de Montréal de l’Association des économistes québécois.

Naïma Bentayeb, est détentrice d’un baccalauréat en administration de l’ESG UQAM | École des sciences de la gestion, d’une maitrise en évaluation de programmes à l’ENAP – École Nationale d’Administration Publique de Montréal. et est sur le point de finir son doctorat en analyse et en management des politiques publiques. En parallèle à ses études, elle a travaillé pendant plusieurs années comme assistante d’enseignement et de recherche sur divers projets de recherche. Elle est chargée de cours à l’ENAP depuis 2011 et occupe le poste de coordonnatrice scientifique au sein de la CREVAJ depuis janvier 2016.

Rakia Laroui, Professeure à l’université du Québec à Rimouski (UQAR) au campus de Lévis, Mme Laroui est détentrice d’un doctorat en sciences de l’éducation de l’université Laval et d’une maitrise en sciences de l’éducation de l’université de Sherbrooke. Elle est arrivée au Québec en 1980 avec une bourse d’excellence pour ses études à la maitrise et ensuite au doctorat. Elle revient en 1988 au Maroc pour enseigner à l’université de Casablanca, elle dirige le département des langues et littératures françaises, fait fonction de vice doyenne à la recherche et à l’international. Elle s’implique également au sein des associations féminines marocaines. Comme professeure invitée, elle décide de revenir au Québec, elle est engagée comme professeure titulaire à l’UQAR où elle travaille actuellement. Elle a occupé plusieurs postes de direction en enseignement et en recherche et à l’international. Elle a publié plusieurs chapitres d’ouvrages et des articles scientifiques. Engagée dans l’amélioration de la condition des femmes, elle est nommée membre du conseil du statut de la femme du gouvernement du Québec depuis 2005 et la vice- présidente du conseil depuis 2012. Elle est chevalière de l’Ordre national du Québec depuis juin 2016.

Atlas.Mtl

 

Rubriques : Actualités, Associations, Événements Mots-clés : , ,
© 2002 - 2015 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par AdminPress