0

Prévention de l’itinérance. Un projet à soutenir

Omar El Aidi

Omar El Aidi

Omar El Aidi, élève de 5ème année à l’École secondaire Cavelier-De Lasalle (5e année), met beaucoup d’effort dans un projet personnel : comprendre l’itinérance pour mieux la prévenir.

Voici comment il décrit son initiative :

«Pour mon projet personnel, j’ai décidé d’approfondir le sujet de l’itinérance et d’en connaître d’avantage sur les droits des itinérants vivants au sein de notre communauté. J’ai choisi ce sujet car je trouve cela triste que des milliers de personnes autour de nous n’aient pas de toit pour dormir, doivent mendier pour se nourrir et ont de la difficulté à subvenir à leur besoins. En m’impliquant dans ce projet, cela me permettra de m’assurer que ces pauvres itinérants jouissent de tous les droits qui sont à leur possession et de m’assurer que les organismes qui leur viennent en aide effectuent une gestion juste des avoirs qu’ils doivent redistribuer. De plus, cela me permettra de créer une différence dans leur vie, de contribuer à améliorer leur quotidien et de leur donner une lueur d’espoir.

Un documentaire et des dons

Mon projet personnel va prendre différentes formes. En effet, je vais tout d’abord commencer par effectuer une recherche détaillée sur le mode de vie des itinérants que je vais présenter sous forme de rapport. Ensuite, je vais réaliser un documentaire dans lequel toutes mes actions seront filmées pour mettre en image l’ensemble de mon projet. De plus, je vais également organiser une levée de fonds et remettre l’ensemble de l’argent amassée à des organisations de bienfaisance qui viennent en aide aux itinérants. Je vais également interviewer des sans-abris pour tenter de mieux connaître leur quotidien, d’en savoir un peu plus sur leurs dépenses et de vérifier si leurs droits sont bien respectés comme par exemple l’équité sociale ou de dénoncer si il y lieu à la discrimination. (Charte des droits et libertés de la personne).

Une levée de fond 

Le dimanche 29 Janvier j’ai organisé une levée de fond qui à eu lieu au centre culturel « Dar Al Maghreb » qui a contribué à la réalisation de mon projet en m’offrant un kiosque lors de cette journée qui débordait d’évènements rassembleurs. La totalité des fonds amassés ont été remis à l’organisme de « La Maison Du Père » qui vient en aide aux sans-abris. La communauté marocaine a soutenue la cause et m’a encouragé afin de faire de cette journée un succès.»

Atlas.Mtl

 

Rubriques : Actualités, Société Mots-clés :