0

Quinzaine sépharade 2016 (26 novembre – 11 décembre). Une empreinte marocaine qui ne se dément pas!

Quinzaine sépharade 2016 (26 novembre - 11 décembre). Une empreinte marocaine qui ne se dément pas!À plus de 80% d’origine marocaine, la communauté séfarade du Québec célèbre chaque année sa mémoire et son attachement à ses valeurs d’origine au cour de la Quinzaine Sépharade, un désormais incontournable rendez-vous de la culture montréalaise.

L’édition 2016 (du 26 novembre au 11 décembre à Montréal) ne dérogera pas à  cette règle.

Pour preuve, de manière récurrente, de nombreuses activités inscrites au programme, portent cette empreinte indélébile.

Pour l’année 2016 nous avons choisi de vous proposer quatre activités-phare.

Le 28 novembre: Hommage à David Amar figure de proue du judaïsme marocain

David Amar fut l’une des personnalités les plus marquantes de l’histoire du judaïsme marocain des cinquante dernières années. Il ne cessa de se consacrer à la reconstruction des communautés juives du Maroc, dans les domaines social, culturel, éducatif et politique. Il eut deux grandes passions dans sa vie : le pays qui l’a vu naître et qu’il aimait profondément ainsi que l’attachement qu’il a toujours éprouvé pour les juifs, le judaïsme et Israël. Ses interventions courageuses dans des circonstances particulièrement difficiles en ont fait un leader juif de grande stature.

Cette soirée-hommage à David Amar, en présence de son fils, Daniel Amar, sera animée par le journaliste Victor Malka, qui l’a bien connu et en a retracé l’itinéraire dans son livre David Amar ou la passion d’agir.

Intervenants :

• Raphy Édery, président du Centre mondial du judaïsme d’Afriquedu-Nord à Jérusalem

• David Bensoussan s’entretiendra avec Daniel Amar sur l’oeuvre et l’héritage de son père, dans le cadre intimiste d’une entrevue personnelle.

30 Novembre: Jazz´n Andalucia, une fusion fascinante de jazz et de musique traditionnelle sépharade

Sous la direction artistique de Jérôme Beaulieu, trois solistes en performance :

  • – Tamar Ilana, chanteuse sépharade, célèbre en jazz la culture sépharade andalouse avec ses invitées, les chanteuses Fairouz Oudjida et Karen Young.
  • – Fairouz Oudjida, chanteuse d’opéra, interprétera des airs de musique andalouse, sépharade et berbère.
  • – Karen Young, chanteuse de jazz, explore toutes les formes de musique. Elle a composé une série d’albums récompensés par plusieurs prix, où se mêlent chansons joyeuses, swing énergique, improvisations virtuoses et balades poignantes.

3 décembre: Soirée andalouse avec l’orchestre Rouh Atourat dirigé par Adil Otmani

Adil Otmani est le chef d’orchestre de Rouh Atourat (l’âme du patrimoine), une troupe composée de jeunes musiciens se consacrant à la protection du patrimoine musical andalou au Maroc. Il sera accompagné des musiciens Zemmouri Mouhssine, Amri Abdel, Otmani Abdelfattah, Mahdi Chabli, Bencheqroun Krimi, Amri Mouhamed Hamza

Cantor invité : David Lasry, spécialiste de musique andalouse et de triq liturgique juif.

11 décembre: Spectacle de clôture avec Mor Karbasi, Bïa et Leila Gouchi

Réunir sur scène l’Israélienne Mor Karbasi, la Brésilienne Bïa et la Marocaine Leila Gouchi, c’est tisser des ponts entre les cultures, créer des liens entre nos racines juives les plus profondes et la richesse de tous les rythmes du monde.

  • – Bïa Krieger, chanteuse, auteure, instrumentaliste, danseuse, vedette de la télévision, brasse toutes les cultures musicales du Brésil, d’Espagne, d’Amérique du Sud et de France et chante en plusieurs langues.
  • – Mor Karbasi est influencée par de nombreuses cultures et a su puiser dans ses racines juives l’émotion et la sensibilité qui ont fait d’elle une véritable diva acclamée dans les nombreux pays où elle s’est produite.
  • – Leila Gouchi, chanteuse engagée, prête sa voix au service de la tolérance, du dialogue et de la paix. Avec sa musique et ses chansons, elle bâtit des ponts, fusionne les styles et les sons pour marier l’Orient et l’Occident.

Une tradition vieille de 44 ans

La Quinzaine sépharade a été lancée en 1972 par le Centre communautaire juif de Montréal. Les sépharades sont des juifs originaires de pays méditerranéens. Ici même, cette sous-communauté minoritaire (environ 10 % des juifs montréalais) est davantage représentée par des gens d’origine marocaine. Bon an mal an, avec sa trentaine d’événements, le festival culturel attire environ 15 000 personnes.

Atlas.Mtl 

 

Rubriques : Actualités, Culture, Événements
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.