0

Métiers de bouche. Viande Fleury : Qualité, prix, service

Métiers de bouche. Viande Fleury : Qualité, prix, service

Mehdi Boumaiza

Viande Fleury, 17 heures. À notre entrée dans ce commerce, c’est un client qui nous accueille. M. Ismael Bouhoun est visiblement satisfait d’avoir choisi de s’approvisionner ici : «Je n’irais ailleurs pour rien au monde; ici, tout est bon; la qualité du service, la qualité et la fraîcheur des produits et surtout les prix, abordables et raisonnables.»

Une telle introduction nous a donné envie d’en savoir plus. Car si les métiers de bouche, entre autres la boucherie Halal, sont fortement présents dans notre communauté, on n’en fait pas toujours un sujet de discussion et surtout pas – à tort ou à raison – pour en dire du bien.

Justement, le maitre des lieux, M. Mehdi Boumaiza, est derrière son étal.

Il accepte aimablement de répondre à notre invitation au jeu des questions-réponses

Question : Si Mehdi, pourquoi vous avez choisi le métier de boucher?

Mehdi Boumaiza : C’est un métier qui m’a toujours attiré; c’est un métier difficile, mais j’aime ce que je fais. J’ai d’ailleurs commencé a travailler dans le domaine de la boucherie halal depuis mon arrivée au canada en 2002.

Pourtant vu de l’extérieur, cela semble facile…

Détrompez-vous, les tâches – et il ne faut pas oublier de le souligner, les responsabilités – sont nombreuses  et contraignantes. Je citerais notamment

– Couper, désosser et préparer les viandes et volailles pour la vente au détail,

– Fabriquer des charcuteries crues, cuites, fumées ou salées,

– Assurer la mise en marché des produits pour la vente au détail et/ou la vente en gros (pour les restaurants, hôtels, supermarchés, garderies  et particuliers). Il faut se réveiller à l’aube et se coucher tard; il faut vraiment aimer et apprécier ce métier pour réussir à en faire une carrière.

Donc tu aimes  beaucoup ton métier?

Oui,  bien sûr

Tu aurais pu choisir plus facile?

Non; parce qu’ici, j’ais aussi le sentiment  de servir ma communauté en préparant une viande halal  fraîche  et en bonne qualité.

Le bassin de clientèle est donc essentiellement communautaire…

Le cœur de ma clientèle est effectivement maghrébin; mais la communauté arabe et musulmane est présente en grand nombre. Mais elle se diversifie de plus en plus; je compte beaucoup de clients, fidèles, représentant toute la diversité de la population du quartier.

 À quoi attribuez-vous ce succès?

À la fraîcheur et la qualité de nos produit, mais aussi aux prix que nous pratiquons et à des produits dit «de niche», tels le poulet de grain, le veau de grain, la kefta, les merguez etc.

Et quoi encore?

Nous n’hésitons jamais à suggérer quelques bonnes recettes à notre clientèle; nous lui offrons une nos conseils et notre aide dans les occasions particulière; comme lorsque l’un de nos clients organise une fête ou, pour les musulmans lors de l’Aïd, pour la découpe du mouton. Le sourire et le bon accueil font le reste.

Votre entreprise est donc une réussite?

Il n’y a pas de secret : lorsque vous alliez qualité, prix et service; surtout dans les métiers de bouche, vous ne pouvez que réussir.

Atlas.Mtl

 

 

Rubriques : Actualités, Entretiens, Portraits, Société
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.