0

Le Centre culturel “Dar Al-Maghrib” à Montréal constituera une véritable vitrine de la culture marocaine dans sa diversité

Le Centre culturel "Dar Al-Maghrib" à Montréal constituera une véritable vitrine de la culture marocaine dans sa diversitéLe Centre culturel marocain “Dar Al-Maghrib” à Montréal constituera une véritable vitrine de la culture marocaine dans sa diversité, et participera à la diffusion et à la valorisation du patrimoine du Royaume dans tous ses affluents, a affirmé, samedi soir, le Directeur du Centre, Jaâfar Debbarh.

Intervenant lors d’une soirée-gala à l’occasion de la reprise des activités du Centre, M. Debbarh a souligné que ce joyau architectural oeuvrera également au renforcement de l’interculturalité, à la diffusion des valeurs de la tolérance, de la diversité et de la différence, à la consolidation des liens culturels de la communauté marocaine avec son pays d’origine, ainsi qu’à la mise en œuvre et au suivi des programmes de coopération et de partenariat dans les domaines culturels et éducatifs.

Le Centre culturel marocain à Montréal, inauguré en juin 2012 par SAR la Princesse Lalla Hasnaa, témoigne, sans équivoque, également de l’intérêt qu’accorde Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux affaires des ressortissants marocains résidant à l’étranger, a-t-il indiqué, précisant que cette Haute sollicitude se manifeste à travers les Hautes instructions et orientations Royales pour asseoir des programmes permettant la préservation de l’attachement des Marocains de l’étranger à leur Mère-Patrie, à même de réussir leur intégration positive dans les pays de résidence.

Dans ce sens, M. Debbarh a rappelé que le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration a élaboré une nouvelle stratégie culturelle en faveur des Marocains du monde, qui vise à présenter une offre culturelle globale et diversifiée répondant aux attentes et aspirations de chaque génération et à renforcer les fondements de la cohésion sociale, de la tolérance et de la diversité culturelle.

Il a, en outre, fait observer que le Centre culturel aspire aussi à contribuer à la promotion de l’interculturalisme et se veut un carrefour interculturel, un espace d’échange et de dialogue ainsi qu’un lieu de brassage de toutes les cultures et religions à Montréal, une ville réputée internationalement pour son dynamisme culturel.

M. Debbarh a également soutenu que le Centre veillera à l’ancrage et à la consolidation du modèle marocain “singulier” de tolérance, d’ouverture sur l’autre et du vivre ensemble, à travers une offre culturelle large et diversifiée, adaptée à chaque catégorie d’âge, et contenant des activités et projets culturels, artistiques, littéraires et linguistiques adaptés aux différents besoins et attentes de la diaspora marocaine musulmane et juive, du public québécois et canadien et des autres nationalités.

Et de conclure que “Dar-Al Maghrib” ambitionne d’être une partie de cette belle mosaïque qui embellit tous les aspects de la vie, notamment culturelle, au Canada et au Québec.

De son côté, l’ambassadeur du Maroc au Canada, Mme Nouzha Chekrouni s’est réjouie de la reprise des activités du Centre qui lui permettra d’embrasser l’avenir avec un nouvel élan et de jouer le rôle qui lui a été dévolu par le Souverain dans l’encadrement éducatif, le rayonnement culturel et le développement économique.

“C’est une mission exaltante que d’appréhender toutes ces dimensions dans une organisation structurée, fluide et ouverte sur des partenariats mutuellement bénéfiques avec les organismes du pays d’accueil”, a-t-elle dit.

Elle a, en outre, souligné que le Maroc partage avec le Canada et le Québec une communauté de valeurs qu’il compte fructifier et développer afin de hisser ce partenariat à un pallier d’un niveau stratégiquement plus élevé.

Mettant en exergue la marche irréversible du Royaume vers le progrès et la prospérité sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI dans le cadre de Sa vision clairvoyante, Mme Chekrouni a indiqué que la communauté marocaine établie au Canada participe de cette richesse qui est le socle de la diversité canadienne.

Cette communauté marocaine, a-t-elle ajouté, constitue un pont humain qui rapproche les deux pays riverains de l’Atlantique, tout en se disant convaincue que le dynamisme de cette diaspora est le gage de son succès.

Soulignant les efforts indéniables consentis pour restaurer cet espace culturel, Mme l’ambassadeur a relevé que ces efforts ne peuvent être fructueux dans le long terme sans l’implication de la communauté marocaine, son soutien et ses initiatives.

Cette soirée-gala, qui a connu la présence de membres de la communauté marocaine et d’un parterre de personnalités issues du monde de la politique, de la culture, des médias et du sport, a été agrémentée par une brillante prestation de la troupe marocaine de Chekara de musique andalouse et de flamenco (composée de musiciens marocains et espagnols), dirigée par Jalal Chekara, neveu du défunt Abdessadak Chekara, et du groupe “DUOXAS”, composé des musiciens Aziz Daouni (Oud) et Renaud Séguin (Saxophone).

Source : MAP

 

Rubriques : Actualités, Agenda, Société Mots-clés : 
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.