0

Abdelhafid Douzi, Citoyen du monde…En spectacle à Montréal le 7 mars

Abdelhafid Douzi, Citoyen du monde…En spectacle à Montréal le 7 marsAbdelhafid Douzi , Citoyen du monde. Ces mots définissent parfaitement Douzi : mère algérienne, père marocain, résidant belge, voyageur infatigable; et il est comme sa musique, passeur de culture itinérant.

Entre la chaleur des sons du Maghreb et l’efficacité des rythmes pop et électro, entre les mélodies du Sud et les ambiances du Nord, Douzi ne choisit pas: il inclut, il intègre, il enrichit.

Entouré de ses 6 frères et sœurs, dès l’âge de 3 ans, le petit Abdelhafid fredonne déjà des airs : à 5 ans à peine, il interprète en public sa première chanson composée par son frère Kader – ancien chanteur de Raï, auteur-compositeur et pièce maitresse de sa carrière – à l’occasion d’une émission de télévision à Rabat. La chanson s’appelle « La lilharb », c’est-à-dire « Non à la guerre »… mais immédiatement, c’est un “Oui” au succès.

Pendant un certain temps, Douzihésitera entre la voie du dessin – dans lequel il excelle – et celle de la musique. L’année 1993 signera son choix, quand dans le cadre de la « Fête de la jeunesse », organisée par la station radio d’Oujda (Maroc), DOUZI reçoit son premier diplôme de mérite… alors qu’il était le plus jeune chanteur de la compétition.

Dès lors, la machine est lancée et Douzi devient l’enfant prodige du Raï. Ilgrandit, et son talent avec lui.

En 1994, Douzi a 8 ans lorsqu’il enregistre son premier album « Goulou Imumti tjini », (Maman reviens à moi). L’œuvre fait fondre les cœurs, surtout celui des mères de famille. Le résultat: Plus de 700,000 exemplaires vendus au Maroc.

Depuis, une dizaine d’albums ont suivi. Chanteur de Raï prodige, il n’a cessé d’ouvrir les horizons de cette musique en chantant aussi bien en français, arabe, anglais, turque, espagnol ou hindi; et créant de ce fait son nouveau style de musique.

Portrait et carrière

Abdelhafid Douzi est né le 30 avril 1985 dans le village Koulouche près d’Oujda (Maroc), de père marocain et de mère algérienne. 

Parcours

En 1997, Abdelhafid Douzi participe une première fois comme invité d’honneur à l’émission télévisée Studio 5 diffusée sur la chaîne marocaine RTM.

En août 1997, il participe au festival Saidia Beach et décroche le prix du plus jeune artiste ce qui lui permet également de percevoir des cachets publicitaires en signant un contrat avec la firme Coca-Cola dont il fait la voix-off d’un message publicitaire. En 1998, il tourne son premier clip intitulé Rouahi lia (Reviens-moi)

En 2003, il s’installe avec sa famille à Bruxelles pour achever ses études secondaires. 

En 2011, il est sélectionné pour les Afrotainment-Museke Online Africa Music Awards.

Il sait chanter en arabe, français, anglais, turc, hindi et espagnol.

Il sera en spectacle à Montréal le 21 mars (production Djamal Lahlou)

Atlas.Mtl

Rubriques : Actualités, Spectacle Mots-clés : ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.