0

La Soupe du commandant 2015 « Une police impliquée dans une communauté engagée »

La Soupe du commandant 2015  « Une police impliquée dans une communauté engagée »La relation qu’entretien une population avec sa police est assurément un critère de mesure de l’état démocratique d’une société. Nombreux sont ceux de nos concitoyens qui ne veulent pas se résoudre à cette évidence, notamment dans les segments de peuplements issus de l’immigration et dont la majorité viennent de pays ou l’état de droit n’a pas toujours sa place ou toute sa place.

C’est sous l’empire de ce constat que nous avons participé à une cérémonie tenue au poste de Quartier 30 (Saint Michel).

La Soupe du Commandant nous avait-on dit est une activité au cours de laquelle les représentants du milieu – associations ou personnes physiques – se rencontrent une fois l’an, pour évaluer la collaboration qu’ils ont pu avoir douze mois durant, identifier les priorités et  en matière de sécurité et de maintien de la paix en fonction des réalités humaines et socioculturelles de l’arrondissement et s’entendre sur un plan de travail commun pour l’année suivante, afin nous dit le Commandant Marc Charbonneau, de pouvoir continuer à travailler « dans une approche globale et intégrée en sécurité (qui) traite toutes les facettes de sécurité» et justifier ainsi le slogan qui est celui du PDQ : « Une police impliquée dans une communauté engagée »

charbonneau-anieBilan 2014

Le bilan 2014 donne toute la mesure de ces engagements. On y apprend ainsi que la police du quartier à organisé différents projets et activités sportives (Courir, Zumba, Soccer, Hockey, Kickboxing…) entre policiers et jeunes, dans le cadre d’une série d’actions appelée « S’unir pour… ». Elle a également participé à 3 projets de recherches universitaires et donné des dizaines de présentations pour démystifier le travail policier d’une part, pour sensibiliser les populations à des problèmes tels que la toxicomanie, la violence conjugale, le vol, l’intimidation ou l’exploitation sexuelle d’autre part.

Ces activités ont été complétées par les actions des deux agents sociocommunautaires du PDQ en matière de prévention de médiation jeunesse, confinement, prévention des drogues, prévention de l’alcoolisme, santé mentale. Le tout couronné par le « Dîner du commandant », une fête au cours de laquelle des prix de reconnaissance ont été remis jeunes de 9 écoles primaires pour leurs efforts en matière de sécurité.

Relations communautaires et partenariat 

Sous la conduite de Marlène Dessources, conseillère en concertation communautaire, un certain nombre d’activités de rapprochements et de partenariat ont été entreprises au titre desquelles, le PDQ 30 a organisé ou participé à:

* plus de 45 activités citoyennes;

* Plus de 75 rencontres sur une quinzaine de comités

* Diverses autres activités et demandes sporadiques

* Planification de services d’ordre (augmentation 20%)

charbonneau-heleneLutte contre la criminalité

C’est là le gros morceau du bilan. Ce qui fait dire au Commandant Charbonneau «Un travail colossal a été réalisé sur le terrain par les patrouilleurs supporté par nos unités de support en enquête qui nous ont permis de résoudre plusieurs problématiques» et qui fait qu’aujourd’hui, le «taux de criminalité dans le quartier se situe dans la moyenne Montréalaise».

Sécurité routière

Des centaines d’opérations diverses ont été menées. Les efforts consentis dans des endroits notoirement accidentogènes ont permis de diminuer de 15% en trois ans le nombre d’accidents.

Consultations et plan d’action 2015 

«Nous avons effectué une vingtaine d’activités de consultation pendant l’automne pour obtenir une meilleure lecture de l’environnement» affirme le commandant Charbonneau. Ces consultations ont porté sur ce que la population semble considérer comme priorités principales ; à savoir maintien du partenariat police-milieu, implication auprès des aînés, travail auprès des jeunes, phénomène gangs de rue (jeunes émergents, recrutement jeunes filles), maintien des implications communautaires, poursuite des efforts en sécurité routière (Plan d’aménagement du transport actif de Tandem et VSMS), présences dans les parcs et incivilités.

De ces consultations est résulté un plan d’action dont les principaux axes sont :

* Maintenir la structure d’échange avec les partenaires et citoyens afin d’optimiser la gestion locale de la sécurité;

* Combattre la criminalité de violence dont les GDR

* Sécurité routière

* Connaissance de la population et des ressources par les policiers.

Convivialité 

Bilan et programme, à en croire l’ambiance conviviale ayant prévalu lors de la rencontre, semble avoir recueilli l’agrément de la nombreuse assistance. En plus, la soupe était bonne : une soupe aux courges, plat haïtien des grands jours et des jours de fête.

Atlas.Mtl

 

 

Rubriques : Actualités, Reportages, Société Mots-clés : , , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.