Commentaires fermés sur Langues et conte. Bienvenue !

Langues et conte. Bienvenue !

Langues et conte. Bienvenue !Installé à Montréal depuis peu, François vient de débarquer de France et n’arrive pas à se faire au parlé québécois qui l’amuse de temps à autres.

François a aussi du mal à s’habituer à l’anglicisme qu’il entend un peu partout et il n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi lorsqu’il dit « Au Revoir » à un chauffeur d’autobus ou à une caissière tout le monde lui répond « Bienvenue ».

D’ailleurs, il tente toujours d’expliquer à qui veut bien l’entendre que souhaiter la bienvenue, c’est pour l’arrivée et pas pour le départ.

Le mot qu’il affectionne le plus est le terme « bec » car il se souvient l’avoir entendu lors d’une émission sur la chaîne France 2, quand Céline Dion était de passage en France. Elle était invitée à l’émission de Michel Drucker lorsqu’elle avait donné un bec aux Français expliquant que c’est un baiser d’affection qu’elle envoyait à tous les fans.

Aujourd’hui, c’est la dernière journée de formation de François qui a été assigné pour travailler dans la campagne de soutien technique de la Télévision Par Satellite. L’ambiance détendue du début de sa formation a laissé place à un ton peu plus solennel de la part du formateur qui lui conseille de mettre le client en attente, que ce soit parce qu’il éprouve des difficultés avec ses outils ou pour répondre aux différentes requêtes des usagers.

François est fier de sa formation; il connaît tous les outils sur le bout des doigts. Il est au courant du jargon technique relatif de son travail et se prépare à accueillir le premier client de la matinée :

— Bienvenue chez la Télévision Par Satellite, François à l’appareil, comment puis-je vous aider ?

Le client est en colère est se déchaîne sur François :

— Hostie de calice! Avec oreilles de lapins, mon gars avait les p’tits Bonhommes! Avec ta soucoupe, j’ai de la neige! Ma blonde dit que ta patente ne fonctionne pas! Tu m’as crossé avec ta boite noire qui coûte un bras!

Traduction pour François :

— P… de M…, quand j’avais mon antenne régulière, mon fils arrivait à voir ses dessins animés. Alors que maintenant que j’ai une antenne parabolique, je n’ai plus d’image. Ma femme dit que la télécommande ne fonctionne pas! Vous m’avez arnaqué avec votre modèle de récepteur qui coûte les yeux de la tête.

François a mis le client en attente; il a déposé son casque sur la table et il a pris le premier vol pour Paris.

Atlas.Mtl. Par Réda Benkoula

 

Rubriques : Actualités, Société Mots-clés : ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.