Commentaires fermés sur Immigration et chômage: Ottawa se penche sur les obstacles à l’emploi

Immigration et chômage: Ottawa se penche sur les obstacles à l’emploi

Immigration et chômage: Ottawa se penche sur les obstacles à l’emploiLes conservateurs ont fait de la reconnaissance des titres de compétences des nouveaux arrivants l’une de leurs priorités, mais les immigrants ont déclaré lors d’une recherche commandée par le gouvernement qu’ils faisaient face à des « obstacles majeurs » les empêchant de trouver un emploi même quand leurs compétences sont reconnues.

Dans un rapport préparé plus tôt cette année par Environics Research, les nouveaux arrivants de 12 groupes de discussion à travers le pays ont déclaré que d’autres problèmes les empêchaient de trouver du travail.

Les participants – parmi lesquels des médecins et des ingénieurs – ont dit que la barrière de la langue et l’exigence d’avoir de l’expérience au Canada mentionnée dans les offres d’emploi posaient les plus gros problèmes. Ils ont mentionné qu’ils croyaient que la demande d’expérience au Canada était « une manière déguisée pour un employeur de favoriser les personnes nées au Canada », selon le rapport.

Les participants ont aussi évoqué le manque de contacts au Canada et « les difficultés dans les interactions sociales courantes en raison de la langue et des différences culturelles ».

Les participants ont déclaré qu’ils ne croyaient pas que la reconnaissance officielle des compétences était un problème majeur. Les points de vue variaient toutefois sur la valeur des compétences selon le pays d’origine des participants.

« Plusieurs participants chinois croient que leur formation et leurs expériences de travail en Chine n’ont pas une grande valeur au Canada puisqu’ils pensent que les choses sont si différentes entre la Chine et le Canada qu’elles ne sont pas applicables », peut-on lire dans le rapport. « On a noté qu’un diplôme en droit de la Chine ne prépare aucunement une personne à pratiquer le droit au Canada. »

Un porte-parole du ministre de l’Emploi, Jason Kenney, a expliqué que le gouvernement avait commandé l’étude afin de déterminer si les immigrants ayant des compétences particulières avaient de la difficulté à trouver du travail. Il a ajouté que les conservateurs prévoyaient dévoiler cet automne un plan d’initiatives pour contrer ces problèmes. Plus tôt cet été, M. Kenney avait annoncé un accord avec les provinces reconnaissant dix nouveaux emplois, dont les soudeurs, les charpentiers et les électriciens, afin d’améliorer la reconnaissance des compétences des nouveaux arrivants.

Un des objectifs du gouvernement est de réduire les besoins en travailleurs étrangers temporaires.

Atlas.Mtl 237

Rubriques : Économie, Société Mots-clés : , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.