Commentaires fermés sur Menacé de déportation du Canada. Djaber Kalibi, 77 ans, iranien et dissident

Menacé de déportation du Canada. Djaber Kalibi, 77 ans, iranien et dissident

Menacé de déportation du Canada.  Djaber Kalibi, 77 ans, iranien et dissidentEn raison de sa résistance contre la dictature en Iran, Djaber Kalibi, un militant révolutionnaire, est actuellement menacé d’être déporté du Canada. Seule une mobilisation importante et résolue de la communauté peut faire renverser la décision du Ministre de la Sécurité Publique. S’il-vous-plaît, participez en grands nombre afin de démontrer votre support a Djaber et sa famille, ainsi qu’en opposition aux décisions injustes du Bureau de l’immigration et des réfugiés.

Les faits

Le 15 juillet dernier, Djaber Kalibi, un intellectuel et militant notoire contre le régime islamique d’Iran, lors d’un retour de voyage en France, se fait intercepter par des agents frontaliers à l’aéroport Pierre Elliot Trudeau. Son passeport lui est confisqué, alors qu’on lui annonce qu’un avis d’expulsion et d’interdiction de territoire est ordonné contre lui, sur la base de ses activités contre le régime de Téhéran. Il apprend par le fait même qu’il fait l’objet d’une enquête du ministère de la Sécurité Publique. Selon Ottawa, Djaber représente une menace pour la sécurité du Canada.

«Mais quel lien y-a-t-il entre l’engagement de Djaber contre la dictature dans son pays d’origine et la sécurité publique canadienne ? Aucune!» déclare dans un communiqué, un collectif qui s’est porté à la défense de M. Kabili et qui organisait une vigile le 25 mars à Montréal.

Le dévouement de Djaber, poursuit la même source,  contre le pouvoir obscurantistes des ayatollahs est un acte parfaitement légitime et courageux. Rendons-nous compte qu’il est question d’un régime dictatorial qui se place au deuxième rang mondiale des pays où le taux de condamnation à la peine capitale est le plus élevé, un régime condamné à plusieurs reprises par diverses organisations internationales et non gouvernementales en raison de nombreux cas de tortures et de violations des droits de l’homme, ou encore un régime qui a recourt à la pendaison publique pour susciter la terreur et la soumission de son peuple.

«Djaber, maintenant âgé de 77 ans, comme tant d’autres, ne mérite pas l’expulsion. Il vit depuis presque 9 ans maintenant au Canada et il se sent chez lui. Son expulsion signifie la séparation forcée de sa famille. C’est une honte pour le gouvernement du Canada s’il décide de continuer à aller de l’avant avec cette expulsion ! Si nous ne faisons rien, le gouvernement du Canada ira une fois de plus de l’avant et en toute impunité avec sa politique d’expulsion systématique des migrants les plus précaires, mais aussi des contestataires. Nous en avons assez de ces politiques injustes de criminalisation des communautés migrantes et ne laisserons pas faire !» conclut le communiqué du collectif.

Atlas.Mtl

 

Rubriques : Actualités, Justice
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.