Commentaires fermés sur Maghreb TV, la télé belgo-marocaine lancée

Maghreb TV, la télé belgo-marocaine lancée

Maghreb TV, la télé belgo-marocaine lancéeAprès avoir perdu tout espoir d’être lancée du Maroc, des hommes d’affaires marocains ont lancé officiellement leur chaîne à partir de Bruxelles.

Cette nouvelle télévision belgo-maghrébine vient d’être lancée officiellement en Europe, au Moyen-Orient, aux USA ou au Canada, par satellite via Nilesat ou Galaxy 19. Se disant «un média indépendant ou pluraliste qui veut favoriser les liens entre les Marocains du monde ou leur pays d’origine, le Maroc», Maghreb TV-SAT «s’engage à s’ouvrir à toutes les organisations démocratiques ou à toutes les personnes engagées en faveur de la promotion des valeurs humanistes ou de la défense des droits de l’homme». Maghreb TV-SAT va proposer une émission politique quotidienne, des programmes de Maghreb TV Belgique plus une variété de cuisines maghrébine ou du monde.

Al Maghreb TV (Amtv) a été lancée par le fondateur et P-DG, le Belgo-Marocain Mohammed Tijini, natif de Berkane et établi en Belgique depuis 1995. Il profite de la forte présence de la communauté marocaine en Belgique estimée à 200.000 personnes pour créer un pont médiatique entre l’Europe et le Maghreb.

Le financement de la chaîne est à 100% belge, a-t-on déclaré, précisant que le capital est financé par des fonds propres des fondateurs ainsi que par un partenariat public-privé. Maghreb TV avait introduit une demande d’autorisation auprès de l’Ibpt (Institut belge des postes et télécommunication), utilisant ainsi les particularités institutionnelles bruxelloises afin de tenter d’échapper à des cadres légaux adaptés comme celui du CSA. C’est ce que révèle un député belge, Jean-Claude Defossé, à la ministre de l’Audiovisuel, Fadila Laânan, qui est d’origine marocaine. Mme Laânan (issue du Parti socialiste belge) s’était inquiétée du développement à Bruxelles de télévisions utilisant des méthodes pas cathodiques pour échapper aux règles visant une qualité minimale d’information. Fadila Laânan, ancienne journaliste de la Rtbf, jugeait «clairement polémiste et incontrôlable», en plus de faire concurrence aux autres opérateurs en parts de marché et en revenus publicitaires sans avoir les mêmes contraintes».

Maghreb TV qui diffuse des programmes en français, en néerlandais et parfois en arabe dialectal marocain, n’est, en effet, pas soumise au contrôle du CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel, niveau communautaire) mais à celui de l’Ibpt, le régulateur des télécoms au niveau fédéral.

Ainsi, selon la loi, une chaîne comme Maghreb TV est soumise aux dispositions de la loi fédérale du 30 mars 1995, récemment modifiée par une loi du 27 décembre 2012 visant à transposer la directive européenne sur les services de médias audiovisuels. Ce qui inquiète le plus les parlementaires belges, c’est la force de proposition qu’est en train de prendre cette chaîne dans le paysage audiovisuel européen. En choisissant le nom de Maghreb, Tijini souhaite séduire la communauté maghrébine et créer une puissante audiovisuelle qui aura son poids sur la scène médiatique.

Par Amira SOLTANE (lexpressiondz.com)

Rubriques : Actualités, Immigration, Technologies Mots-clés : ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.