Commentaires fermés sur Andrès Fontecilla (QS) «Un projet collectif emballant, fondé sur l’espoir réaliste de construire un meilleur avenir»

Andrès Fontecilla (QS) «Un projet collectif emballant, fondé sur l’espoir réaliste de construire un meilleur avenir»

Andrès Fontecilla

Andrès Fontecilla

Andrès Fontecilla sera-t-il le troisième député de Québec Solidaire? Lui ne tient rien pour acquis, mais il n’en considère pas moins que le comté de Laurier-Dorion, bien que traditionnellement Libéral est sans doute prenable, et que s’il l’est, il ne peut l’être que pour Québec Solidaire. Mais au-delà de cet objectif, ce qu’il veut que l’on retienne, c’est l’identité du parti dans lequel il milite; un parti affirme-t-il qui «apporte un vent de fraîcheur, un discours positif, porté par un projet collectif emballant, fondé sur l’espoir réaliste de construire un meilleur avenir» et qui s’adresse à tous ceux qui croient «qu’il est possible et souhaitable d’avancer vers une société plus juste, plus inclusive, plus démocratique et qui prend soin de l’environnement». 

Entretien.

Atlas.Mtl : Monsieur Fontecilla, pourquoi avez-vous choisi ce comté, Laurier-Dorion, réputé «bastion libéral» et où, effectivement, le Parti Libéral du Québec gagne presque sans interruption toute les élections provinciales organisées depuis un quart de siècle? 

Andrès Fontecilla : J’ai travaillé 15 ans comme coordonnateur du Conseil communautaire Solidarités Villeray, auprès de la population, afin de lutter contre la pauvreté, l’insécurité alimentaire et le manque de logements décents et accessibles. C’était donc naturel pour moi d’y présenter ma candidature pour un parti politique poursuivant les mêmes objectifs.

En ce qui concerne le Parti libéral, s’il gagne toujours à Laurier-Dorion, c’est qu’il tient captif les personnes immigrantes à cause son option fédéraliste. Or, le Parti Libéral n’a jamais véritablement travaillé pour les intérêts des immigrants. Le taux de chômage des immigrants est toujours plus élevé que la moyenne. Les libéraux ont augmenté les tarifs des services essentiels, comme les garderies, l’électricité, le transport en commun. Bref, le Parti libéral est le parti des patrons et des amis du pouvoir. Les immigrants n’ont rien à y gagner.

Il est toutefois possible pour un parti qui prône la justice sociale et l’intégration des immigrants de remporter une victoire dans Villeray-Parc-Extension. Dans Laurier-Dorion, une circonscription multiethnique, on construit le modèle du Québec de demain. C’est avec des Québécois d’origine canadienne-française, d’origine maghrébine, ou encore sud-américaine, comme moi, qu’on tisse les liens nécessaires à une société inclusive, juste et démocratique. Voilà pourquoi je me présente dans Laurier-Dorion.

Quels sont les principaux arguments que vous faites valoir et que vous croyez faire pencher le choix des électeurs en votre faveur ? 

Travailler au bien-être de notre circonscription, c’est aussi favoriser l’accès aux soins de santé, à des logements décents et à une éducation gratuite qui permettra à nos enfants d’étudier jusqu’à l’université. Concrètement, nous proposons donc des CLSC avec des médecins 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et l’abolition des hausses de tarifs, qui sont en réalité des taxes déguisées, des services de garderie, de l’électricité, du transport en commun. Un vrai député est le porte-parole à l’Assemblée nationale des préoccupations et des intérêts des gens de sa circonscription.

Dans Laurier-Dorion, on doit aussi tout particulièrement s’attaquer au problème du chômage, qui affecte énormément la communauté maghrébine.  Québec solidaire défend déjà le droit au travail pour toutes et tous et s’oppose donc à la Charte de la laïcité du Parti Québécois, plus précisément à l’interdiction du port des signes religieux dans la fonction publique. Cette mesure ferait en sorte d’exclure des femmes musulmanes du principal employeur du Québec, l’état du Québec (600 000 emplois), alors qu’elles seraient par ailleurs tout à fait compétentes, qui portent le voile. Il est inacceptable que le Parti Québécois prenne pour cible la communauté musulmane, en particulier les femmes, pour gagner une élection.

Ce n’est pas en stigmatisant les personnes musulmanes, cultivant les peurs d’un soi-disant « intégrisme » et congédiant des femmes de leur emploi qu’on bâtira une société démocratique, inclusive et juste. La Charte de l’exclusion du Parti Québécois crée un climat où la personne immigrante est perçue comme une menace plutôt qu’un enrichissement de la société québécoise.

Le Parti libéral, quant à lui, ne travaille que pour les intérêts des  grandes entreprises. On ne doit pas oublier que le Parti libéral, c’est le parti de la corruption. De plus, ce parti veut privatiser le système de santé, augmenter les frais universitaires encore plus chère et diminue les impôts des plus riches tout en augmentant les tarifs des services essentiels, un taxe injuste qui affecte davantage les classes moyennes et pauvres.

À Québec solidaire, nous portons un projet de société très différent de celui du PQ ou du PLQ. Notre projet est fondé sur la justice sociale, sur la redistribution de la richesse, sur la participation de toutes et tous à la société, s’assurant que tout le monde voie son diplôme reconnu, ait accès un emploi selon ses qualifications, un revenu décent, un logement et des services de santé et d’éducation. Ainsi chaque citoyen et chaque citoyenne pourra contribuer pleinement à la vie collective et démocratique. C’est cela, le projet de Québec solidaire.

Le programme de votre parti, Québec Solidaire, propose d’autres idées encore. Lesquelles vous semblent devoir être particulièrement mises en avant? 

Toutes les mesures de Québec solidaire visent à s’assurer que chaque famille des classes moyenne et pauvre dispose d’un revenu plus élevé. Nous proposons  par exemple de baisser les impôts de la classe moyenne en augmentant le nombre de paliers d’imposition. D’autre part, Québec solidaire, plutôt que de verser dans la logique erronée de l’austérité et de l’obsession du déficit zéro en coupant dans les services publics, compte stimuler l’économie en investissant dans des secteurs d’avenir, comme par exemple, les énergies vertes et les transports collectifs électrifiés. Par ailleurs, nous souhaitons soutenir la création d’emplois en encourageant les  petites et moyennes entreprises, ceci dans le cadre d’une économie locale et respectueuse des gens et de l’environnement.

Québec solidaire entend également implanter le revenu minimal garanti, question d’assurer à chaque citoyen, sans condition, le minimum nécessaire pour vivre décemment. Concrètement, le revenu minimal garanti donnera  12 600$ annuellement à toute personne en situation de pauvreté. Cette mesure, qui remplacera l’aide sociale et ses multiples catégories de « bons » et « mauvais » pauvres, permettra non seulement d’assurer les besoins essentiels des gens mais stimulera ainsi directement les économies locales.

Les électeurs et électrices demandent souvent comment financer tout cela, et c’est une question légitime. Québec solidaire, pour financer ses mesures de justice sociale, entend aller chercher des revenus là où l’argent se trouve : les banques ou les compagnies minières qui ne paient pas leur juste part alors qu’elles exploitent nos richesses naturelles, pour ne citer que quelques exemples. Québec solidaire entend aussi éliminer le gaspillage. Par exemple les partenariats public-privé (PPP), les faveurs octroyées à l’industrie pharmaceutique qui nous vend à gros prix leurs médicaments. Je dois d’ailleurs rappeler que Québec solidaire a brisé le silence avant tout le monde quant au financement des partis par les firmes de génie-conseil et les liens avec les contrats gouvernementaux accordés à ceux-ci, stratagème qui a principalement bénéficié au Parti libéral.

Québec solidaire met donc de l’avant des solutions au bénéfice des personnes moins fortunées et de la classe moyenne. J’invite donc la communauté maghrébine à examiner attentivement notre plateforme.

Sur le terrain, comment se déroule votre campagne et comment les électeurs répondent-ils à vos idées et propositions? 

Sur le terrain, les citoyennes et les citoyens répondent de manière très positive, que ce soit lors du tractage en métro, lors des rencontres en porte-à-porte ou au téléphone. On sent que les gens veulent tourner la page sur les vieux partis. Ils veulent un député qui les représente véritablement et se tournent vers le seul parti progressiste en mesure de battre le candidat du parti libéral : Québec solidaire. Nous apportons un vent de fraîcheur, un discours positif, porté par un projet collectif emballant, fondé sur l’espoir réaliste de construire un meilleur avenir, porté sur la possibilité réelle de sortir des vielles recettes qui bénéficient toujours aux mêmes.  Les gens ont envie qu’on respecte leur intelligence et de participer à un projet de société tenant compte de leurs besoins et aspirations réels. On sent vraiment que le vent tourne à la faveur de Québec solidaire.

De plus, je peux compter sur une équipe nombreuse, très dynamique, composée de gens de toutes origines, qui a elle aussi envie de bâtir avec toutes les citoyennes et les citoyens de la circonscription un modèle de dialogue et de travail concret pour une société plus juste, plus écologique et pour une société qui inclura tout le monde. J’invite d’ailleurs les personnes intéressées à venir les rencontrer au local électoral.

Pour terminer, quel message souhaiteriez-vous que les électeurs de Laurier-Dorion écoutent et retiennent? 

Si vous croyez qu’il est possible et souhaitable d’avancer vers une société plus juste, plus inclusive, plus démocratique et qui prend soin de l’environnement, il faut voter pour Québec solidaire,  le seul parti qui incarne véritablement ces valeurs. Vous avez vu le travail remarquable de Françoise David et Amir Khadir à l’Assemblée nationale à Québec. Les députés solidaires font une différence et influencent positivement la politique au Québec. Voter pour Québec solidaire, c’est voter pour l’inclusion des immigrants, c’est voter pour le droit au travail, c’est voter pour un accès accru à la santé et à une éducation gratuite pour nos enfants jusqu’à l’université. J’appelle la communauté magrébine à choisir Québec solidaire, un parti qui représentera vos intérêts. Si vous croyez qu’il est temps de sortir du règne libéral dans Laurier-Dorion, pour l’amour de Villeray et Parc-Extension, votez avec votre tête pour Québec solidaire!

Atlas.Mtl

 

Rubriques : Actualités, Entretiens Mots-clés : , , , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.