Commentaires fermés sur Un projet pilote dans le tourisme et les loisirs

Un projet pilote dans le tourisme et les loisirs

Un-projet-pilote-dans-le-tourisme-et-les-loisirs

Mr Lahcen Haddad, ministre marocain du tourisme et Mr Hakam Hmiddouch, président de Mabi Canada

Forum économique “Le Maroc: Moteur de développement régional et intercontinental” a donné lieu à la présentation d’un certain nombre de projets de partenariat bilatéraux, destiné à donner corps à un véritable partenariat économique maroco-canadien.

Parmi ces projets, celui initié par le Groupe Montréalais MABI et que le président du Groupe Mr. Hakam Hmiddouch, présente en ces termes :

«Comme vous le savez, le Maroc, sous l’égide éclairée de son Roi, SM  Mohamed VI (que Dieu le glorifie), est devenu une destination de choix pour  les investisseurs du monde entier grâce à son emplacement géostratégique, à  sa stabilité politique, au développement généralisé de son infrastructure, à la  modernisation de ses instances administratives, mais aussi grâce au  renforcement de son économie et à son ouverture sur le Monde.

C’est ainsi que le Maroc est devenu un partenaire privilégié de l’Union  Européenne, de la Turquie, et a signé des accords de libre‐échanges avec les  États‐Unis d’Amérique, les pays du Golfe et certains pays d’Afrique, tout en  peaufinant un libre‐échange avec le Canada.

Un amphithéâtre de l’ampleur du Centre Bell

À la lumière des programmes d’investissement instaurés par le Maroc,  et dans ce contexte d’ouverture et de développement économique, il nous a  paru opportun de cibler le secteur du tourisme et des loisirs : le plan 20‐20  (20ième destination touristique mondiale en 2020) vise à projeter  l’implantation au Maroc d’un amphithéâtre de la nature et de l’ampleur du  Centre Bell de Montréal, pour contribuer à l’essor du tourisme du pays, et y  apporter le savoir‐faire canadien/québécois en matière de hautes  technologies.   L’arrivée de spectacles Hardware et High‐tech, attirant une  catégorie de touristes spécifiques d’une grande importance, aura des  retombées économiques conséquentes, plaçant ainsi le Maroc parmi les  destinations de choix des nord‐américains.

Des partenaires enthousiastes

Notre ambition s’est vue encouragée et appuyée par la signature d’une  entente de principe entre MABI GROUPE et Mr. David Smith, Architecte de  renom, en la présence effective de Son Excellence l’ambassadeur du  Royaume du Maroc au Canada, Mme Chekrouni, et d’autres personnalités de  marque.

L’engouement et l’enthousiasme avec lequel Mr. Smith, a accueilli et  apprécié l’idée dès sa naissance, ainsi que la collaboration très étroite avec  nos partenaires Alain Gauthier, vice‐président exécutif des Canadiens de  Montréal, et Mr. Jacques Aubé, vice‐président d’Evenko, combiné à leur  engagement de porter ce projet à terme, me ravis.

Une optique novatrice

Aux portes du Vieux Continent, l’implantation de ce projet s’inscrit dans  une optique novatrice qui permettra au Maroc de se placer à l’avant‐garde  des technologies de l’événementiel, en important un savoir‐faire nouveau mais aussi en injectant dans l’économie marocaine une hausse conséquente  du PIB. En effet, la construction d’un amphithéâtre ayant des caractéristiques   hautement technologiques (dites hardware et software) a pour but d’attirer  une clientèle Nord‐Américaine, friande de spectacles d’une qualité de pointe.  De ce fait, la création d’emploi entourant le projet est de l’ordre de 1000  emplois directs et beaucoup plus d’emplois indirects, sans compter  l’enrichissement du niveau de vie des marocains de manière générale.

260 millions de dollars en investissements

Le projet en chiffres : 260 millions de dollars, c’est le montant actualisé  que représente la construction du projet; une capacité de plus de 20 000  sièges, dont 140 loges, pour une moyenne de 10 à 15 événements par mois et  pour la genèse d’un chiffre d’affaire supérieur à 1 milliards de Dirham  (136M$), c’est l’objectif visé dans un horizon de 3 à 5 ans. L’économie locale  bénéficiera aussi des atouts de l’implantation du projet : les infrastructures  de transport et d’hébergement mais aussi le commerce de détails seront  sollicités et mis à disposition. À titre d’exemple, le festival Mawazine à Rabat  contribue à générer 20% de l’économie, tandis que le festival du Film de  Marrakech injecte en moyenne 70% de son budget dans l’économie local.

En effet, un amphithéâtre de cette ampleur, offre une opportunité  extraordinaire aux marocains d’assister à des événements sportifs d’une  qualité qui n’existe qu’au Centre Bell, mais leur permettra aussi d’assister à  des événements culturels plus nombreux et tout aussi diversifiés. De plus, il  est de notoriété publique que l’intérêt des marocains envers les  représentations sportives et culturelles est garantie. Un amphithéâtre de  cette qualité est donc un atout incomparable pour les stars internationales  qui souhaiteront y donner des représentations : le succès est assuré.

Développement durable

L’amphithéâtre respectera les trois piliers du développement durable  en créant une économie innovante, prospère, écologiquement et socialement  responsable. Ce sera le premier au monde, de cette taille, à être un édifice à  zéro émission de CO2 puisqu’il utilisera uniquement et exclusivement de  l’énergie éolienne.

En plus de faire connaître le  savoir‐faire canadien/québécois, le nouvel  amphithéâtre s’inscrit dans une vision touristique globale permettant  également l’échange culturel. Ce projet va ouvrir la porte à des négociations  avec des Tours de Voyage dans une optique de politique « open skies »  permettant de favoriser la croissance avec l’implantation de packages de 6  jours se terminant sur une note en spectacle, sous les cieux étoilés du Maroc.  Cela représente donc un attrait particulièrement intéressant tant pour les  avionneurs, qui renforceront leur position grâces aux offres entourant le  projet; que pour les 700 000 touristes Nord‐Américains visés par la mise en  place de cette politique, qui auront l’opportunité de découvrir un pays  millénaire et attirant les grandes stars du Monde; que pour l’économie  marocaine, qui bénéficiera de la création de toute l’économie parallèle  émergeant grâce à ce nouveau Centre culturel et sportifs de pointe.

Grâce à cette vision globale du projet, ce dernier contribuera à faire du  Maroc une destination touristique incontournable; plus encore : une  référence.

Atlas.Mtl

 

Rubriques : Actualités, Économie Mots-clés : ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.