Commentaires fermés sur Le changement ne viendra que par la voie des urnes et il sera incarné par Ali Benflis.

Le changement ne viendra que par la voie des urnes et il sera incarné par Ali Benflis.

M Ali Benflis

M Ali Benflis

Les Algériens, au pays d’origine et à travers le monde, seront appelés aux urnes durant le printemps 2014, pour élire le président de la république. Certains candidats ont déjà annoncé leur intention de postuler à la magistrature suprême. Mais la liste ne sera complétée qu’en décembre 2013, voire courant janvier 2014. Ce qui n’empêche pas un engouement certain pour certains présidentiables.

Il en va ainsi de Ali Benflis. Bien avant l’annonce de sa candidature, prévue pour le mois de Décembre, il provoque un phénomène sans précédent pour une élection algérienne.

En effet depuis quelques semaines des comités de soutien, en Algérie mais aussi dans le monde entier, unissent leurs voix et se font écho, appelant l’ancien chef de gouvernement à se présenter aux élections présidentielles qui auront lieu en Avril de l’année prochaine. Une simple visite des réseaux sociaux permettra ainsi de se rendre compte que plus d’un millier de comités de soutien sur Facebook, dont un au Canada  qui a atteint 50.000 membres et celui de la Californie aux USA fort de 40.000 membres. D’autres comités se sont formés dans les 48 villes  d’Algérie  appelant l’ancien chef du gouvernement à présenter sa candidature aux élections présidentielles d’Algérie algérienne  2014.

Ces soutiens massifs  semblent déstabiliser le pouvoir en place en Algérie. M. Benflis est en effet un rival sérieux pour  Bouteflika. Déjà lors des élections présidentielles de 2004, seules des fraudes massives avaient permis à ce dernier d’obtenir un  deuxième mandat.

Depuis, l’ancien chef de gouvernement, Ali Benflis, s’est retiré de la scène politique et a consacré cette dernière décennie, selon ses proches, à mener  un travail de réflexion sur la situation politique et économique que vit son pays, tout en veillant a se rapprocher, et se mettre à l’écoute du peuple, en sillonnant le pays de nombreuses fois.

Mais sa popularité de Ali Benflis n’a fait que croître. Il a ainsi vu se rallier à lui la communauté  kabyle,  la corporation des avocats d’Algérie, les associations des femmes et  une bonne partie des islamistes. Il devient de la sorte le seul candidat capable de fédérer les courants laïques, le courant islamiste et démocrate. Autre facteur non négligeable : s’il accède à la Présidence, il sera le premier Chef d’État dans l’histoire de l’Algérie à avoir accompli des études universitaire

A l’annonce de la possible candidature de Benflis, l’espoir semble renaitre dans le cœur des jeunes algériens dont on peut voir l’enthousiasme inonder le monde des cybermedias.

En effet, plus d’une centaine de pages Facebook sont consacrées au soutien de Ali Benflis, qu’on appelle avec insistance â faire connaitre ses intentions officiellement pour les prochaines élections.

On en appelle à son expérience politique, mais également à l’homme de droit qu’il est.

N’oublions pas que cet avocat de profession a été magistrat, puis ministre de la justice sous trois gouvernements successifs, avant de donner sa démission suite au rejet du gouvernement de sa requête de garanties judiciaires, tel que le droit de recours et le droit à la défense des personnes faisant l’objet d’une mesure d’internement administratif en application du décret de 1991 instaurant l’état d’urgence.

Dix années après sa première tentative de briguer un mandat a la magistrature suprême, l’Algérie se rappelle de cet homme de principes, attache aux valeurs universelles des droits de l’homme dont il a toujours été un fervent défenseur, puisqu’il est membre fondateur de la ligue des droits de l’homme algérienne.

Tout semble montrer que l’Algérie est en attente d’un changement radical du mode de gouvernance actuel.

Cet homme humble qui a su rester loin des scandales financiers qui ont entaché l’ère Bouteflika et de la corruption qui gangrène le pays. Cet homme irréprochable, au passé limpide, serait il l’homme providentiel tant attendu par le peuple algérien?

La rupture entre le pouvoir et les aspirations du peuple algérien est amorcée depuis bien longtemps et le changement semble être aussi impératif qu’imminent.

Force est de constater que le peuple est déterminé à peser de tout son poids sur cette échéance électorale qui s’annonce décisive pour l’avenir du pays.

Nombreux sont ceux qui croient fermement que ce changement ne viendra que par la voie des urnes, et qu’il sera incarné par Ali Benflis.

Atlas.Mtl

 

Rubriques : Actualités, Reportages Mots-clés : ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.