Commentaires fermés sur Attention, fumer peut vous coûter très cher Une «Chicha» au goût d’amende…

Attention, fumer peut vous coûter très cher Une «Chicha» au goût d’amende…

Attention, fumer peut vous coûter très cher Une «Chicha» au goût d’amende…Une dizaine de citoyens ont écopé d’une contravention, le 2 novembre dernier, parce qu’ils ont consommé la chicha au Café Sphinx, sur le chemin Chambly à Longueuil, Québec, alors que l’établissement n’a pas le droit d’en faire la vente. Le propriétaire de l’endroit recevra aussi une amende qui pourrait s’élever jusqu’à 10 000 $.

Il s’agit de la troisième opération menée par la police de Longueuil en collaboration avec des inspecteurs du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), depuis mars dernier. Dix citoyens qui s’y trouvaient devront payer une amende d’environ 100 $ pour avoir fumé un mélange de tabac aromatisé dans une pipe orientale sur les lieux.

Le propriétaire du Café Sphinx s’expose pour sa part à une amende variant de 400 $ à 4 000 $, puisque l’établissement n’est pas reconnu comme un salon de chicha par le MSSS.

Contacté à ce sujet, le MSSS indique que des recommandations ont été formulées au ministère de la Justice pour déterminer la valeur de l’amende que le propriétaire recevra au cours des prochaines semaines, puisque ce n’est pas la première fois qu’il contrevient à la Loi sur le tabac.

Lors du passage du Rive-Sud Express, la semaine dernière, le Café Sphinx était fermé. Plusieurs appels y ont été logés sans réponse.

Les salons de chicha -aussi appelé narguilé- reconnus par le MSSS doivent avoir ouvert leurs portes avant le 10 mai 2005, lorsque le nouveau projet de Loi sur le tabac a été déposé. Ceux-ci ont les mêmes privilèges que les salons de cigares. Les propriétaires doivent maintenir un endroit totalement fermé et ne servir aucun repas.

Les salons de cigares

La clientèle qui fréquente un salon de cigares reconnu par le Ministère peut fumer le cigare et le tabac à pipe dans ce lieu puisque l’établissement respecte les conditions énoncées à l’article 8.1 de la Loi sur le tabac. Cependant, il demeure interdit de fumer la cigarette dans ces lieux.

Selon l’article 8.2, la loi prévoit aussi que l’exploitant d’un salon de cigares ne peut :

  • – permettre que des repas y soient consommés par la clientèle.
  • – admettre un mineur ou permettre sa présence dans le salon de cigares.

Les Salons de cigares ou de tabac à pipe (incluant la shisha) reconnus par le ministère de la Santé et des Services sociaux où il est permis de fumer sont les suivants :

Café Ramsès 8500, boul. Taschereau Brossard

Le Bacchus 1, boul. du Casino Gatineau

OMDA 784, boul. Curé Labelle, #45/59 Laval

Café & Bar Stogies 2015, rue Crescent Montréal

Café & Bistro Toot 1175, rue Crescent Montréal

Café Al-Dar 1221, rue Mackay Montréal

Café Authentique 294, rue Ste-Catherine Montréal

Café Beyrouth 657, Côte-Vertu Montréal

Café Gitana 2080A, rue St-Denis Montréal

Café Hookah Lounge 1699, rue St-Denis Montréal

Café Jounieh 595, Côte-Vertu Montréal

Café Rex 18, rue Commercial Montréal

Café Sidi Bou 3583, rue Jean-Talon Est Montréal

Café Zaza 903, boul. Décarie Montréal

Casa Del Habano 1434, boul. Sherbrooke Ouest Montréal

Cigare & compagnie 6981, boul. St-Laurent Montréal

Cigare Club Etcetera 4115, rue St-Denis Montréal

Club Café Resto Arabesque 1241, rue Guy Montréal

Davidoff (Burlington/Whyte) 1458, boul. Sherbrooke Ouest Montréal

La Queue de Cheval 1221, boul. René-Lévesque Ouest Montréal

Restaurant Alexandre 1455, rue Peel Montréal

Restaurant Tapas Lounge 1468, rue Crescent Montréal

Resto-Café Shehrazad 1242, rue Crescent Montréal

Rib’n Reef Steakhouse 8105, boul. Décarie Montréal

Whisky Café 5800, boul. St-Laurent Montréal

Maurice Salon Bar 575, rue Grande-Allée Est Québec

Palace Cabaret 955, boul. Pierre-Bertrand Québec

Société Cigare 575, rue Grande-Allée Est Québec

Liverpool 28, rue Wellington Sud Sherbrooke

Bistro Chez Nestor 234, rue Richelieu St-Jean

Aro Tabac 1590, rue Barré St-Laurent

Dans un salon de cigares non reconnu, il est interdit de consommer tout produit du tabac. De plus, en vertu de l’article 1 du Règlement d’application de la Loi sur le tabac, il est également interdit de consommer des produits destinés à être fumés et qui ne contiennent pas de tabac, tels que la shisha sans tabac.

L’exploitant d’un salon de cigares non reconnu par le Ministère qui tolère l’usage du tabac à l’intérieur de ce lieu ou la consommation de produits sans tabac destinés à être fumés s’expose à une amende de 400 $ à 4 000 $. En cas de récidive, l’amende peut être de 1 000 $ à 10 000 $. La clientèle qui fume dans un salon non reconnu est également passible d’une amende de 50 $ à 300 $ et en cas de récidive d’une amende de 100 $ à 600 $.

Atlas.Mtl

 

Rubriques : Actualités, Enquêtes Mots-clés : , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.