Commentaires fermés sur Mourad Bendjennet Candidat Maire à Verdun «Apporter quelque chose de plus !»

Mourad Bendjennet Candidat Maire à Verdun «Apporter quelque chose de plus !»

Mourad Bendjennet , Candidat Maire à Verdun

Mourad Bendjennet , Candidat Maire à Verdun

Le futur maire de l’arrondissement de Verdun*, à Montréal, pourrait être le Tunisien, Mourad Bendjennet, qui se présente aux élections municipales sous la bannière du nouveau parti, Le Vrai Changement pour Montréal.

Né à Val-d’Or dans l’ouest du Québec dans les années 1970, ce fils de professeur de mathématique quitte cette province à l’âge de deux ans pour la Tunisie. Il ne s’imaginait pas qu’un jour il se présenterait pour le poste de maire de Verdun, une localité de plus de 66.000 habitants.

«Dans la famille, on s’intéresse depuis toujours à la politique, mais aucun de nous n’a été vraiment actif dans ce domaine», précise l’architecte.

Il y a 12 ans, Mourad revient au Québec avec en poche une maîtrise en architecture obtenue à l’Université de Carthage en Tunisie. Il poursuit ses études à l’Université de Montréal, où il obtient une maîtrise en gestion de projet d’aménagement. Quelques années plus tard, il travaillera auprès de grandes firmes d’architectures dans la métropole canadienne.

Implications associatives

En parallèle de son travail, Mourad servira dans plusieurs associations. «J’œuvre auprès de divers organismes pour assurer un meilleur avenir aux générations futures. J’étais impliqué au sein l’Association des familles de mon quartier. Je me suis intéressé, par la suite, à l’échange intercommunautaire, essentiellement entre la communauté musulmane à L’Île-des-Sœurs** et la collectivité locale. Je dirige également un groupe d’architectes bénévoles pour le développement social à Montréal», raconte Mourad Bendjennet.

L’architecte est également bénévole au sein du Collectif Tunisien au Canada depuis sa fondation. «J’ai cumulé une expérience grâce à mon activité au sein du collectif, où j’ai appris beaucoup de choses. Ma candidature à cette élection est donc une suite naturelle», explique-t-il.

Des batailles à mener

Les différentes polémiques qui ont défrayé la chronique politique à Montréal ces derniers mois, sur la corruption ou sur la communauté musulmane au Québec, ont donné le goût, voire la rage, à cette architecte de 38 ans de s’impliquer dans la politique de proximité. «Je suis tellement dégoûté par la corruption et la collusion au niveau municipal. J’ai donc le devoir de participer à un mouvement de changement qui amène de nouveaux visages et de nouvelles idées», explique le candidat de Verdun.

Mis à part les projets d’urbanisation et d’économie sociale qu’il souhaite mettre en place, Mourad veut également ouvrir le dialogue entre musulmans et non-musulmans. Pour démontrer sa bonne volonté, il a rencontré la semaine dernière le curé de Verdun avec lequel il a eu un échange sur la question de la communauté musulmane. «Il a été très content de ces discussions et en a même parlé durant la messe de dimanche», relate Mourad. C’est donc en tant que «trait d’union» entre les deux communautés qu’il souhaite représenter l’arrondissement de Verdun.

Un représentant pour la communauté musulmane

Marié et père de deux enfants, l’architecte a le soutien, dans cette nouvelle aventure, de son épouse, Dora Douik. «Je n’ai pas été surprise lorsqu’il m’a annoncé sa décision. Mourad est engagé depuis longtemps dans plusieurs causes en tant que bénévole. Souvent ce sont les autres qui viennent le chercher pour lui demander de l’aide dans un projet, et au final il s’en retrouve à le leader», explique Dora.

En tant que Tunisien d’origine, musulman de religion et Canadien de naissance, Mourad souhaite, à travers sa candidature, contribuer à l’amélioration de l’image de la communauté musulmane au Canada. Et son épouse est aussi fière de voir en Mourad Bendjennet le représentant d’une minorité qui n’a pas toujours voix au chapitre. «En tant qu’Arabes, Maghrébins et musulmans nous avons besoin de nous impliquer dans la scène politique canadienne. Beaucoup d’immigrants arrivent ici et ne réagissent pas aux décisions importantes qui sont prises et qui les touchent de près. Je ne dis pas que Mourad sera juste un candidat pour notre communauté, non ! Je veux juste dire que si une personne de notre communauté nous représente, cela nous apportera quelque chose de plus», souligne Dora Douik.

Atlas.Mtl  – kapitalis.com

Rubriques : Actualités, Portraits Mots-clés : 
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.