Commentaires fermés sur Montréal. Nouvelles menaces sur l’industrie du Taxi

Montréal. Nouvelles menaces sur l’industrie du Taxi

Montréal. Nouvelles menaces sur l'industrie du TaxiCar2Go, autos libre-service et deux «intermédiaires virtuels» prennent leurs quartiers à Montréal alors que la Ville n’a pas fini d’en débattre 

Car2Go va offrir à compter du 2 novembre une flotte de 250 voitures de marque Smart sur le même principe que la location de Bixis. Il y aura des Smart en libre-service dans au moins trois arrondissements et au centre-ville. Les arrondissements Plateau-Mont-Royal, Rosemont-La-Petite-Patrie et Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Gâce viennent d’autoriser la compagnie Car2Go, une société allemande, à opérer sur leur territoire. Pour y accéder, il faut acheter une carte de membre au coût de 35 dollars. La location coûte 38 cents la minute ou 14 dollars l’heure, tout compris.

Par ailleurs, la compagnie Hailo, dont l’application d’appel aux taxis est déjà utilisée dans une quinzaine de villes dans le monde, a récemment ouvert un bureau sur le boulevard Saint-Laurent à Montréal, afin de recruter des chauffeurs de taxi. L’application permet aux chauffeurs d’entrer directement en contact avec des clients. Une fois la course terminée, le client utilise sa carte de crédit pour régler la note, par l’intermédiaire de l’application.

Le directeur général de Hailo Montréal, Jeff Desruisseaux, explique que sa compagnie a déposé une demande au Bureau du taxi et de remorquage de Montréal (BTRM) afin d’obtenir un « permis d’intermédiaire en services de transport par taxi ». Hailo recrute des chauffeurs indépendants qui utilisent notamment les services d’intermédiaires pour trouver leurs clients.

La compagnie Uber est aussi à pied d’œuvre afin de recruter des chauffeurs de taxi à Montréal. La porte-parole d’Uber n’a pas été en mesure de dire si la compagnie avait déposé une demande d’autorisation auprès du BTRM. Toutefois, Uber est déjà en phase d’essai à Montréal, et certains peuvent utiliser le service. L’application montre qu’une demi-douzaine de chauffeurs sont disponibles présentement pour répondre à la demande. Uber a récemment engagé des lobbyistes à Washington afin d’assouplir notamment la réglementation entourant les taxis, rapportait le site Politico, en septembre. Plus tôt ce mois-ci, la branche d’investissement du géant de l’Internet Google, et la firme TPG ont injecté 258 millions de dollars dans Uber, afin d’aider cette entreprise à se développer.

Inquiétudes dans la profession

Dory Saliba, le président du Comité provincial de taxi, une organisation qui représente les compagnies de taxi au Québec, estime que l’arrivée de ces applications va faire baisser la qualité du service. Contrairement aux compagnies traditionnelles, Uber et Hailo n’ont pas de « comité de discipline » pour sanctionner les chauffeurs qui auraient commis des fautes, dit M. Saliba. Il estime aussi que le travail des chauffeurs recrutés par ces deux compagnies ne fera pas l’objet d’une surveillance semblable à ceux des entreprises de taxi traditionnelles.

Des décisions intempestives

Toutes ces «nouveautés», intervenant à un moment où l’industrie du taxi souffre énormément des effets d’une conjoncture économique défavorable, pourrait compliquer d’avantage l’exercice de la profession et en réduire la qualité.

De surcroit elles interviennent alors que la Ville de Montréal est en pleine réflexion sur la question du transport urbain.

Dans le cas des autos libre service par exemple,  la question était à l’étude depuis environ deux ans, avec entre autres démarches, une large consultation publique, menée durant l’été 2012. Le dossier avait été mis en veille pour cause d’élections municipale. Les candidats à la mairie et aux mairies d’arrondissement, en majorité, considèrent que «de telles démarches ne peuvent être entreprises que dans le cadre, et si elles se justifient alors, d’un programme global de développement des transports».

C’est dire que même si «ça roule» pour l’instant, le dossier est loin d’être clos et le débat pas épuisé.

Atlas.Mtl

 

Rubriques : Actualités, Économie Mots-clés : 
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.