Commentaires fermés sur Report de l’assemblée générale de la Fédération Royale marocaine de Football. Les tenants et les aboutissants

Report de l’assemblée générale de la Fédération Royale marocaine de Football. Les tenants et les aboutissants

M Said Chayane

M Said Chayane

La FIFA interviendrait-elle dans le conflit latent qui germe entre la Fédération Royale marocaine de Football et le Ministère de la jeunesse et des Sports?

Par Said Chayane

L’intervention de la Fifa dans la régulation de la gestion de la chose footballistique, dans tous les pays, est de notoriété publique et l ampleur des sanctions peut être lourde eu égard aux répercussions qu’aurait une telle ingérence politique dans les arcanes du Football.

Les récentes mésaventures du Nigéria et du Cameroun prouvent que la Fifa ne tolère pas l’improvisation ou l’ingérence des pouvoirs publics dans la gestion des Fédérations de Football.

Cette institution mondiale a d’ailleurs renforcé juridiquement son rôle grâce à une batterie de textes et de règlements  qui ont toujours préséance sur les lois appliqués par les Ministères de Sports des pays récalcitrants.

Le report de l’assemblée générale en raison d’une divergence de textes juridiques entre la Fédération et le Ministère figure parmi les délits nécessitant l’intervention de la Fifa.

En effet, la FRMF applique les textes universels de la Fifa pour convoquer son assemblée générale, lesquels textes seraient en étroite contradictions avec ceux légiférés au Maroc.

Une assemblée générale qu’on reporte la veille de sa tenue est tout simplement une débâcle, une autre première dans les anales  ironiques de notre Football et c’est dire que les maux dont souffre le Sport, en général  sont loin d’être  passagers.

Agendas cachés ?

Le prétexte de retarder l’assemblée générale à cause de  divergences des textes juridiques, car il est clair que c’est un motif non fondé, a aussi chamboulé les cartes des organisateurs, clubs et médias et a poussé Ali  Fassi El Fihri à retirer sa candidature pour sa propre succession.

Ce report cache d’autres agendas qui se préparent dans l’ombre et dont  la rentrée de Septembre va sûrement nous en dévoiler les tenants et aboutissants. Je militerais en faveur  d’une idée qui circule dans les coulisses depuis un moment et qui prédit la désignation d’un autre heureux élu qui remplacerait l’actuel Président sortant.

Si le Ministère de tutelle est pointé du doigt pour le déclenchement de cette crise, La Fédération ,elle aussi, affiche un bilan négatif à l’issue de son mandat.

La Botola Pro ,qui ne porte du professionnalisme que le nom, a connu cette année un record de débâcles et de décisions  irrationnelles allant d’une programmation des plus anarchique, aux décisions prises les vendredis soir avec des délais de recours de 48h, le scandale lié à la piètre cérémonie de remise du titre au Raja, le trucage de matchs barrages en bas du tableau et les poursuites pénales qui en découlent , et enfin, le report du championnat .

La chute libre de la sélection nationale ridiculisée par les petites nations du Football africain n’est que le corollaire du travail amateur des membres fédéraux actuels.

Le mauvais choix du sélectionneur, des lieux de concentrations et le manque de communications avec les média a affaiblit cette Fédération qui a pourtant bénéficié d’une paix sociale pendant 4 ans.

La gestion financière reste calamiteuse malgré les gros moyens mis en place et les orientations stratégiques claires issues de la lettre Royale lors des assises nationales sur le Sport en 2008.

En effet, 190 Milliards dépensées par la Fédération en 4 années, il faut vraiment le faire, surtout que le gros pactole revint à une équipe nationale qui n’a brillé que par ses multiples échecs.

Les élections démocratiques tant revendiqués par les clubs céderaient-ils la place, encore une fois, à une nomination par des applaudissements?

On n’a que la démocratie qu’on mérite!

À l’instar des années 1979 à 1985 où notre Football était géré par une commission administrative  ad-hoc  et  1994 à 2000 par une commission provisoire, sous la bénédiction de la Fifa, le scénario à venir profitera t-il aussi du laxisme de la Fifa vis-à-vis de notre beau pays.

Pas sûr, la Fifa  a déjà  écarté les membres de notre Fédération de toutes les  commissions pour l’organisation de la coupe du monde des clubs qui aura lieu en Décembre 2013 ,pourtant chez nous, au Maroc!!!

Peut être, que finalement, c’est le sort qui nous sera réservé pour un autre 4 ans et que c’est la fatalité qui s’abat  sur notre Football.

Les présidents de clubs, censés voter pour élire le Président de la Fédération représentent-ils vraiment les parlements de leurs clubs? Des clubs avec des centaines de milliers de supporters et dont quelques dizaines d’adhérents seulement votent aux assemblées générales.

Comme on le dit souvent en pareil cas, on n’a que la démocratie qu’on mérite…

Atlas.Mtl

 

Rubriques : Actualités, Sports Mots-clés : , , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.