Commentaires fermés sur Projet de Charte des valeurs Québécoises. Garder tête froide…

Projet de Charte des valeurs Québécoises. Garder tête froide…

Projet de Charte des valeurs Québécoises.  Garder tête froide...Levons d’abord une équivoque: ce que Bernard Drainville à présenté mardi 10 septembre 2013, ce n’est pas le projet de Loi formant Charte des Valeurs Québécoises, mais la note d’orientation  qui servira de base à l’élaboration du projet de loi.

La nuance est certes sans doute saisissable par les seuls spécialistes de la science juridique, mais elle n’en est pas moins de taille. Car entre une «note d’orientation» et un «projet de loi» – et les exemples abondent, ici et partout dans le monde – il peut, pour de multiples raisons,  y avoir des différences telles que l’idée de départ n e se retrouve quasiment plus dans le texte final.

Combien de «Notes d’orientation» ont soulevé d’espoirs, déçus par les «projets de lois» sur lesquels ils ont débouchés; et combien ont soulevés de colères qui par la suite se sont avérées sans motifs réels!

Or le projet de loi, personne – ou presque – n’a encore eu la chance de lire. Au mieux, on sait qu’il comporte une «clause de retrait» qui permettrait à certaines institutions ou établissements publics de ne pas appliquer la loi qui en émanera.

Dès lors, de quoi le tollé soulevé, en une opposition quasi -unanime, par la déclaration gouvernementale se nourrit-il?

Y a-t-il, dans le texte en question, des mesures dont le grand public n’aurait pas été informé?

Le gouvernement envisagerait-il vraiment de confiner, sous prétexte de «neutralité de l’État»  les appartenances religieuses des différents segments de la population dans la stricte sphère privée?

«Ici; Chez nous !»

Si oui, son projet souffrirait d’une tare originelle : il confondrait «espace de l’État» et «espace public» ce qui assurément constituerait une atteinte aux libertés individuelles; inadmissible même si on considère que les libertés collectives ont primauté.

Inadmissible par tout un chacun ici; car cela reviendrait à oublier que la Révolution tranquille à certes décléricalisé le Québec, mais ne l’a en aucune façon déconfessionnalisé.

Mais foin de questions!

Car la définition de la place du sacré dans la société, de quelque nom qu’on la qualifie, même si la solution proposée n’est peut-être pas la meilleurs du monde, constitue un vrai problème; un problème qui, si l’on n’y réfléchit pas sérieusement, nous hantera longtemps, ressurgira régulièrement et sous des formes qui pourraient nous désagréer collectivement et hypothéquer notre futur commun.

La question appelle dons un débat, un vrai débat, un débat inclusif, autant que possible serein et, dès lors  potentiellement porteur de la sorte de solutions viables et durables.

Si nous arrivons tous à ce faire, à garder la tête froide, nous auront mérité, selon le propos de Jean Lesage «mérité (d’être) ici, chez nous».

Faisons un rêve…

Un tel débat, dans la sérénité, dans le souci d’être efficaces et équitables, nous permettra de cesser d’être déçus, cyniques. Il nous permettra de croire en ce rêve dans lequel un temps Bernard Landry – et bien d’autres grands leaders avant lui – nous a fait vivre : un Québec inclusif et généreux, un Québec dans lequel tous les habitants, quelles que soient leurs origines, leurs fois, la date de leurs arrivées, celles de leurs parents ou celles de leurs ancêtres, parce qu’ils travaillent à forger un avenir communément prospère, sont également des «peuples fondateurs» dont les signes identitaires devraient – justice des symboles et justice de l’Histoire – trouver tous leur place sur les murs et les frises de l’Assemblée Nationale.

En fait À trop polariser sur le crucifix du salon bleu, on oublie en effet que les ors, les boiseries  et les plâtres, s’ornent aussi de fleurs de lys, de roses et de chardons. Autrement dit, n’y ont leurs place, parmi les cent quatre vint et quelques ethnies qui constituent la mosaïque humaine Québécoise, que les composants français, Anglais et Écossais de la population.

Abdelghani Dades (Edito Atlas.Mtl 213 du 12 au 25 septembre 2013)

 

Rubriques : Édito Mots-clés : , , , , , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.