Commentaires fermés sur Sports maghrébins. Lorsque l’exemple viendra du Canada…

Sports maghrébins. Lorsque l’exemple viendra du Canada…

Le sport revêt une importance capitale pour un pays comme le Maroc et ce, pour de multiples raisons :

-D’abord, le peuple marocain qui aime le sport, s’identifie systématiquement aux athlètes performants et il porte aux nues ses héros qui honorent le drapeau national;

-Ensuite, le sport est un dérivatif puissant à la misère, l’exclusion et à la marginalisation;

-Enfin, depuis les exploits d’Aouita et de Nawal, le sport constitue un moyen efficace de la promotion de l’image du Maroc dans le monde.

La décadence du sport marocain

Jusqu’en 2012, le Maroc a toujours bénéficié des exploits individuels dans les sports les plus médiatisés (Boxe avec les frères Achik, Football en 1986 et 1998, Athlétisme avec les Aouita, Nawal, Bidouane, El Guerrouj, Gharib,etc. ou encore le tennis avec les 3 mousquetaires).

Mais les JO de Londres en 2012 viennent de démontrer que cette ère est révolue et qu’il sera de plus en plus difficile au Maroc de briller dans ces sports hyper médiatisés à cause de la rude concurrence puisque pratiquement tous les pays du monde leurs consacrent de gros moyens.

Devant une telle situation, que pourrait faire le Maroc?

Encourager la pratique de nouvelles disciplines

Pour le Maroc, la solution paraît évidente mais difficile à appliquer vu la passion que suscitent certains sports de moins en moins performants comme le football ou l’Athlétisme. Pourtant, Le Roi Mohamed VI avait déjà  montré la voie, lors des assises du sport, organisées en 2008, à Skhirat. En effet, le souverain avait exhorté les responsables sportifs à innover car le sport est synonyme de créativité. Il avait incité à encourager les nouveaux sports pour tirer le meilleur parti des atouts naturels du pays et des potentialités de sa jeunesse.

S’inspirer du Canada

Le Canada n’a pas les mêmes performances que son illustre voisin, les États-Unis, pour deux raisons essentiellement : la rudesse de son climat et sa démographie (faible effectif et population vieillissante). Pourtant, ce pays obtient régulièrement beaucoup plus de médailles olympiques que le Maroc qui n’a pas du tout les mêmes contraintes naturelles puisque sa population a une moyenne d’âge qui se situe entre 26 et 27 ans alors que celle du Canada varie entre 38 et 41 ans pour un effectif équivalent tournant autour de 30 millions.

Aux JO  de  Londres, en 2012, le Maroc avec une  délégation de 75 athlètes, n’a obtenu qu’une médaille de bronze alors que le Canada en a récolté 18, tous métaux confondus.

Mais ce qui est intéressant à noter, c’est que la plupart des médailles canadiennes ont été obtenues dans des disciplines beaucoup moins populaires que le football ou le tennis mais qui nécessitent de la technique et donc, beaucoup  de travail comme l’Aviron, le Plongeon ou le Trampoline.

Le Taekwondo, un sport prometteur 

Pour le Maroc, le Taekwondo est un sport «jeune», beaucoup moins médiatisé que le foot ou l’Athlétisme mais qui attire de plus  en plus de marocains.

De ce fait, il devrait faire l’objet de plus d’intérêt de la part du ministère des sports et ce, d’autant plus que le Maroc dispose déjà d’une belle pépinière prometteuse capable de lui assurer des médailles olympiques dans le futur.

Le Maroc devrait donc pousser plus de marocains à pratiquer ce sport, au Maroc ou à l’étranger pour produire dans le futur proche des athlètes performants.

Et le premier travail consisterait à fédérer tous ces passionnés qui œuvrent   dans l’ombre, par passion de ce sport et par amour du pays.

De nombreux athlètes se sont mobilisés, après leur retraite sportive, pour faire bénéficier de leur savoir faire et de leur expérience les jeunes marocains. Ils ont, contre vents et marées, créé des écoles pour augmenter l’effectif des pratiquants  et pour aider les jeunes à s’épanouir par le sport.

Ces militants du sport, exerçant au Maroc ou à l’étranger, sont non seulement  des pionniers  mais également des éducateurs qui contribuent à inculquer à nos jeunes  les vertus du sport pour leur éviter tout risque de dérapage ou de décrochage scolaire.

Abdellilah Essebar, un québécois d’origine marocaine fait partie de ces gens là.

Un exemple et un modèle 

C’est Maître AbdelIlah Essabar, titulaire d’une maîtrise en ressources humaines et ceinture noire, 6ème Dan en Taekwondo, qui a fondé : l’école des champions olympiques de Taekwondo à Montréal.

Grâce à l’enthousiasme et aux efforts de son fondateur et avec l’aide de bénévoles passionnés, l’école  a rapidement évolué pour atteindre une belle notoriété à Montréal.

Depuis  2002, les athlètes de l’école participent régulièrement aux compétitions locales, régionales et provinciales. Ils  se taillent ainsi une place de plus en plus importante sur la scène sportive régionale, provinciale voire nationale.

Mais, au-delà du club compétiteur, c’est le volet éducateur qui est important car les enfants  y  apprennent à se développer physiquement et mentalement.

L’école vise à :

-favoriser et promouvoir la pratique du Taekwondo;

-Inciter les enfants à pratiquer des activités sportives;

-Former des champions sur la scène nationale et internationale.

Située au quartier Rosemont, l’école bénéficie de l’infrastructure moderne du gymnase du Cegep de Rosemont.

Des exemples à multiplier 

Tous les sportifs marocains qui ont eu l’opportunité de pratiquer un sport de haut niveau devraient s’inspirer de cette école de Taekwondo, que ce soit au Maroc ou dans les pays à forte population MRE.

En effet, comme on vient de la voir, le sport est un domaine vital pour la Maroc qui ne peut plus se consacrer uniquement aux disciplines (football, Athlétisme, boxe) qui ont fait sa réputation par le passé et devrait s’orienter plutôt  vers des sports comme le Taekwondo, le judo, la natation, le hockey ou le Basket Ball.

De plus, nos MRE qui bénéficient de l’excellente infrastructure et de l’encadrement des pays d’accueil, devraient encourager leurs  enfants à s’y adonner.

Par Radouane Bnou-Nouçair (Atlas.Mtl)

 

Rubriques : Actualités, Sports Mots-clés : , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.