Commentaires fermés sur Sondages et caricatures

Sondages et caricatures

La citoyenneté commence, dit-on, par une interrogation. Quiconque veut assumer sa citoyenneté doit en effet se questionner d’abord sur l’histoire, le territoire et l’avenir de la collectivité dans laquelle il est né ou au sein de laquelle il a choisi de vivre.

Un certain nombre de conditions sont cependant à respecter dans cet exercice.

D’abord, on ne doit ni ne peut exclure aucun des éléments du triptyque; ils sont en effet si étroitement liés que si l’on en retire un, tout le reste s’écroule, invalidant ainsi la totalité du raisonnement.

Ensuite, le questionnement ne peut se faire à partir d’idées préconçues ou de préjugés. Sinon, la réflexion devient non avenue. Il doit être courageux également, en ce sens qu’aucune certitude confortable ne doit hypothéquer les idées novatrices qui peuvent en surgir.

De surcroit, un tel exercice ne saurait être démocratique  que si, étant forcément le fait d’une minorité de leaders d’opinion, il n’est pas partagé et mesuré à l’aune de la majorité; et appuyé par des média cultivant une éthique ne se résumant pas uniquement à une logique  de popularité (ou de populisme) génératrice de profit pécuniaire sans souci de morale ou d’utilité publique.

Schéma idéal que celui-ci, tablant sur un improbable homo citoyensis rationnel? Certes non, car d’autres Québécois s’y sont livrés avant nous, rendant possible une Révolution tranquille qui a produit le Québec dans lequel nous vivons.  Un demi-siècle après ceux-là, le modèle, si l’on en croit la sourde colère qui nous agite depuis quelques mois, a atteint ses limites et doit être revisité.

On le sent, on le sait, bien des gens s’y essayent, mais pas toujours en posant les bonnes questions ni en proposant les bonnes réponses. Pour ceux-là nous ne pouvons avoir que le plus grand respect. Humains et donc faillibles, ils ont le droit à l’erreur; mais on ne pourra jamais leur reprocher de ne pas avoir essayé.

En revanche, dans le décor, il y a aussi ceux qui ne répugnent jamais à aller fouiller dans les poubelles des idées, à remuer ce qu’il y a de plus bas dans les sentiments humains pour masquer leur incapacité de faire face à leurs propres doutes et incertitudes, pour cacher leurs lacunes, leurs limites, leur médiocrité  et leur vacuité.

Il  est un profil en particulier, qui se veut beau et intelligent mais qui n’est ni l’un ni l’autre; qui se rend compte de ses limites mais ni ne veut pas les reconnaitre et qui pour ce faire n’a d’autre ressource que de se prétendre meilleur que  et supérieur à l’Autre; hier le Noir et sa culture, aujourd’hui l’Arabe et sa culture.

Ce profil n’est pas un, il est multiple et polyforme.  Il jouit de la complicité des uns, de l’indifférence des autres, et de la lâcheté du reste.

À coups de sondages vains et de discours oiseux, sur des thèmes toujours inopportuns, il sème le fiel et la haine, regarde la vie par le gros bout de la lorgnette le transformant en caricatures, plastronne à pleine Pages Unes de médiocres feuilles,  pleines ondes de radios poubelles et pleins écrans de télé déchets.

Ambitieux aussi; se berçant de rêves fous, d’onirisme maladif dans lesquels il se voit éminence grise et homme providentiel dont la parole influencera maires, députés et ministres;  les amenant par son seul verbe à construire un monde ou lui sera roi et les autres («différents» s’entend) seront serfs.

Mais l’avenir n’aura certainement pas cure de tels délires! Il se fera sans eux; avec tous ceux, en revanche qui ont compris que l’histoire ne s’est pas arrêtée au lendemain de l’arrivée des premiers colons; qui ont compris que qui dit territoire dit démographie (et tient compte donc aussi de l’immigration), qui ont compris que demain se construit aujourd’hui et qu’il promet d’être d’autant plus riche qu’il aura su assimiler différence et diversité. Qui ont compris enfin que la démocratie ce n’est pas l’ochlocratie et que ce pays mérite mieux que la médiocrité dans laquelle il veut nous entrainer.

Abdelghani Dades: (Edito Atlas.Mtl 192 du 25 octobre au 07 novembre 2012)

Rubriques : Actualités, Édito Mots-clés : , , , , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.