Commentaires fermés sur La première vice-présidente de l’Assemblée nationale, Fatima Houda-Pepin souligne le 50e anniversaire des relations entre le Maroc, le Québec et le Canada

La première vice-présidente de l’Assemblée nationale, Fatima Houda-Pepin souligne le 50e anniversaire des relations entre le Maroc, le Québec et le Canada

La première vice-présidente de l'Assemblée nationale, Mme Fatima Houda-Pepin, entourée par la rectrice de l'Université du Québec à Trois-Rivières, Mme Nadia Ghazzali, de Mme Fatiha Chandad et de M. Mohamed Chahine, respectivement Professeure à la Faculté de médecine dentaire et professeur titulaire au Centre de recherche en neuroscience de l'Université Laval ainsi que M. Mohamed El Khayat, directeur général de EBR informatique.

La Première vice-présidente de l’Assemblée nationale et députée de La Pinière, Mme Fatima Houda-Pepin a débattu, aujourd’hui, d’une motion à l’Assemblée nationale pour souligner le cinquantenaire des relations Maroc-Québec-Canada qui a été adoptée à l’unanimité de la Chambre, en présence de ses invités de la communauté marocaine, présents dans la tribune de la présidence, Mme Nadia Ghazzali, rectrice de l’Université du Québec à Trois-Rivières, M. Mohamed El Khayat, Directeur général de EBR informatique et de deux scientifiques de l’Université Laval : Mme Fatiha Chandad, professeure à la Faculté de médecine dentaire et M. Mohamed Chahine, professeur titulaire au Centre de recherche en neuroscience.

« L’année 2012 est marquée par un événement majeur soit le cinquantenaire des relations Maroc-Québec-Canada qui remonte au 24 avril 1962, date où le gouvernement fédéral a nommé son premier ambassadeur du Canada au Maroc. Depuis, les relations Maroc-Québec-Canada n’ont cessé de se développer permettant au Québec d’occuper une place prépondérante dans cette relation privilégiée avec ce pays du Maghreb », a déclaré la députée Fatima Houda-Pepin.

Passant en revue les progrès réalisés en matière de relations économiques, politiques et culturelles entre le Maroc et le Canada durant les 50 dernières années, elle a rappelé le caractère particulier des liens d’amitié et de coopération entre le Maroc et le Québec qui ont conduit à la  signature de plusieurs ententes dans les domaines de l’éducation, de la formation professionnelle, de la promotion de l’emploi, de la santé, de la sécurité sociale, de la protection des citoyens et des relations interparlementaires.

«Un cinquantenaire c’est un moment pour mesurer le chemin parcouru, mais c’est aussi l’occasion de se projeter dans l’avenir. L’un des atouts de cette relation privilégiée entre le Maroc et le Québec est la présence, dans la Grande région de Montréal, d’une communauté marocaine, vibrante et dynamique de plus de 100 000 membres dont l’apport en capital humain, en compétences et en savoir faire est inestimable. Au plan politique, je me réjouis de la coopération interparlementaire qui s’est instituée entre l’Assemblée nationale du Québec et la Chambre des Représentants du Maroc. L’un des créneaux porteurs qui va renforcer ces liens est certainement ce vaste chantier de la démocratie qui s’ouvre au Maroc, un effort que nous devons appuyer tout en empruntant au Maroc ce savoir dont nous avons tant besoin pour combler notre déficit de connaissance à l’égard d’une civilisation qui a tant apporté à l’humanité et qui mérite d’être connue et appréciée », a conclu la députée Fatima Houda-Pepin.

Québec, le 7 juin 2012 (communiqué de presse)

Rubriques : Actualités, Société Mots-clés : , , , , , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.