Commentaires fermés sur Le Maroc et le Canada portent un regard assuré sur leur avenir commun avec beaucoup de confiance

Le Maroc et le Canada portent un regard assuré sur leur avenir commun avec beaucoup de confiance

Le Maroc et le Canada, voisins de palier des deux côtes de l’Atlantique, portent un regard assuré sur leur avenir commun avec beaucoup de confiance et davantage de détermination, a affirmé, mardi soir, Mme Nouzha Chekrouni, ambassadeur du Maroc au Canada, à l’occasion du 50ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Rabat et Ottawa, placé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI.

Porteur de cette vision d’avenir sont les décideurs politiques à leur tête Sa Majesté le Roi Mohammed VI et SE le Premier ministre canadien Stephen Harper, a ajouté Mme Chekrouni, lors d’une soirée, à Ottawa, en l’honneur de l’amitié entre le Maroc et le Canada, soulignant que cette vision est aussi le fait des hommes d’affaires, des universitaires et des diplomates.

“En fêtant aujourd’hui un demi-siècle de destins croisés, le Maroc et le Canada ont plusieurs raisons de s’en réjouir. De leur engagement commun lors de la bataille de Vimy pendant laquelle nos soldats ont combattu côte à côte au point de consentir le sacrifice ultime au service de la liberté, à leur présence conjointe sur des théâtres ou la souffrance humaine nécessitait les interventions d’urgence de la communauté internationale que ce soit en Somalie, en Haïti, au Kosovo, en RDC et plus récemment en cô te d’Ivoire, le Canada et le Maroc ont toujours répondu présents et se sont acquittés de leur mission humanitaire avec abnégation et humilité”, a rappelé la diplomate marocaine.

L’histoire entre les peuples marocain et canadien est le fait de femmes et d’hommes qui oeuvrent individuellement et collectivement pour tisser les liens avec leur pays d’origine et leur pays d’adoption par fidélité pour l’un et par reconnaissance à l’autre, a souligné Mme Chekrouni, lors de cette soirée, rehaussée par la présence notamment du ministre du Commerce, de l’Industrie et des Nouvelles technologies,
Abdelkader Amara, du ministre canadien de la Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney, ainsi que de sénateurs, de membres du corps diplomatique accrédité à Ottawa et de plusieurs autres personnalités marocaines et canadiennes toutes confessions confondues.

“Nos deux pays ont rendez-vous avec l’histoire en envisageant avec réalisme et sagesse et dans un esprit de partenariat mutuellement avantageux la conclusion d’un accord de libre échange”, a d’autre part souligné la diplomate marocaine, expliquant que “ce choix est animé par les perspectives et les opportunités qu’offre un tel partenariat et la volonté de bâtir ensemble un avenir économique et commercial prospère”.

La culture est aussi au rendez-vous, a-t-elle ajouté, annonçant l’inauguration prochainement de “Dar Al Maghrib” à Montréal, un lieu ouvert de dialogue et d’échange multiculturel.

Dans une allocution de circonstance, le ministre du Commerce, de l’Industrie et des Nouvelles technologies, Abdelkader Amara, a de son côté, mis l’accent sur les opportunités d’affaires et de partenariat qu’offre le Maroc, l’environnement propice au développement des investissements, et la stabilité politique et la cohésion sociale dont jouit le Royaume.

Il a ainsi mis en avant les atouts solides du Maroc en matière d’investissement, mettant en exergue les réformes institutionnelles mises en place pour stimuler l’environnement économique des affaires ainsi que les connexions internationales à travers les accords de libre-échange avec les marchés arabes, africains, européens et américains.

M. Amara a aussi mis en valeur la “singularité” du Maroc, dans le contexte du “printemps arabe” qui a été marqué par des mouvements contestataires, rappelant que le Royaume a su gérer la situation de manière “intelligente”, “pacifique” et “anticipative”, du fait notamment de son engagement de longue date dans un processus de réformes politiques.

Le ministre a également mis l’accent sur les réformes annoncées par SM le Roi dans le discours du 9 mars 2011, soulignant que la nouvelle Constitution, adoptée par référendum le 1er juillet 2011, est riche de plusieurs dispositions qui touchent aux fondements de la société marocaine, évoquant en particulier les apports en matière de démocratie, de droits fondamentaux et de libertés.

Organisée par l’ambassade du Maroc au Canada, cette rencontre a été aussi l’occasion pour porter un regard rétrospectif sur les 50 années passées riches en coopération fructueuse et en échanges constructifs entre Rabat et Ottawa.

Ottawa, 30 mai 2012 (MAP)

Rubriques : Actualités, Économie, Société Mots-clés : , , , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.