Commentaires fermés sur Lancement du projet d’appui à la réforme de l’éducation par le biais de l’approche par compétences

Lancement du projet d’appui à la réforme de l’éducation par le biais de l’approche par compétences

Le projet d’appui à la réforme de l’éducation par le biais de l’approche par compétences (REAPC) a été lancé, lundi à Rabat, à l’initiative conjointe du ministère de l’Emploi et de la formation professionnelle, de l’ambassade du Canada et de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM).

Ce projet, qui couvre la période 2011-2015, vise à renforcer les compétences des gestionnaires à tous les niveaux du système de formation professionnelle, et à promouvoir l’approche par compétences dans le système de formation professionnelle, en vue de mieux répondre aux besoins du marché de l’emploi, et à implanter ladite approche dans plus de 400 établissements de formation à l’horizon 2017.

Le projet est financé par un don de plus de 80 millions de dirhams de l’Agence canadienne du développement international.

Le ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle, Abdelouahed Souhail, a fait savoir que cette approche, destinée à adapter l’offre de formation aux besoins des entreprises, ambitionne d’augmenter l’employabilité des lauréats et d’appuyer la mise à niveau des ressources humaines du Maroc.

L’ambassadeur du Canada au Maroc, Christopher Wilkie, a de son cô té loué la pertinence de cette approche en ce qu’elle permet de répondre aux besoins du marché du travail en matière de compétences, exprimant la disposition de son pays à soutenir le Maroc dans ce genre de projets, noamment dans les secteurs du tourisme et du textile.

Le président de la CGEM, Mohamed Horani, a fait observer que cette approche, qui permettra aux entreprises d’exprimer leurs besoins et leurs attentes en matière de ressources humaines compétentes, contribuera à réduire le fossé entre l’offre et la demande dans le marché du travail.

Il a mis l’accent sur l’impératif de définir au préalable un référentiel par métier et par secteur, qui tienne compte des spécificités marocaines, des structures des entreprises, et de leur organisation.

Une fois ces compétences définies, il sera plus facile au système de l’enseignement de préparer des ressources humaines adaptées aux attentes des entreprises, a-t-il dit, soulignant la nécessité d’impliquer l’entreprise dans la mise en oeuvre dynamique de cette approche.

Le lancement de ce projet coïncide avec l’élaboration d’une nouvelle stratégie de développement de la formation professionnelle à l’horizon 2020.

Ce projet fait suite à la signature à Rabat, en janvier 2011, du protocole d’entente entre le gouvernement marocain et le gouvernement canadien.

MAP. Rabat, 19 mars 2012

Rubriques : Actualités, Économie, Société Mots-clés : , , , ,
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.