0

L’IMPACT DRESSE SON BILAN DE LA SAISON 2011

Nick De Santis, directeur sportif de l’Impact de Montréal

Les joueurs et le personnel technique de l’Impact de Montréal ont fait le bilan de la saison 2011, dimanche après-midi, à l’aéroport Montréal-Trudeau, suite au retour de l’équipe à Montréal.

L’Impact a terminé la saison avec une seule défaite à ses neuf derniers matchs et a lutté pour une place en séries jusqu’à son tout dernier match, une victoire de 4-0, samedi à Atlanta. L’équipe a conclu la campagne au septième rang du classement général, seulement un point derrière les Stars du Minnesota.

Après un début de saison difficile, avec seulement deux victoires lors des 14 premiers matchs, l’Impact a obtenu la deuxième meilleure fiche de la North American Soccer League (NASL) en deuxième moitié de saison avec sept victoires, trois défaites et quatre verdicts nuls. Durant cette période, l’équipe s’est classée au premier rang de la ligue offensivement avec 24 buts en 14 matchs et deuxième défensivement avec une moyenne de 0,86 but alloué par match.

« C’est difficile à avaler car je pense que cette équipe pouvait faire compétition pour le championnat de séries, mais nous avons manqué de temps et c’est le début de saison qui nous a mis dans cette position, a déclaré le directeur sportif de l’Impact Nick De Santis. Nous voulions terminer la saison sur une séquence positive et c’est ce que nous avons fait. »

« Nous avons parcouru un long chemin cette année, a ajouté le capitaine Nevio Pizzolitto. Nous avons connu des difficultés en début d’année et il y a eu beaucoup de changements, mais nous sommes restés unis et nous nous sommes bien relevés. Je suis vraiment très fier de cette équipe. »

Quelques nouveaux joueurs ont fait une différence en deuxième moitié de saison: le défenseur Cameron Knowles, les milieux de terrain Ian Westlake et Sinisa Ubiparipovic, ainsi que les attaquants Ryan Pore, Eduardo Sebrango et Miguel Montaño.

« En cours de saison, nous avons ajouté à notre formation des joueurs avec de bonnes personnalités et de grandes qualités, a ajouté De Santis. L’équipe méritait un meilleur dénouement. Nous devons être fiers de notre rendement en deuxième moitié de saison. »

L’Impact conclue son histoire en deuxième division nord-américaine avec une fiche de 265 victoires, 155 défaites et 71 verdicts nuls, en 491 matchs en saison régulière, de même que trois championnats des séries et un championnat canadien.

L’Impact fera le saut en Major League Soccer (MLS), la première division du soccer nord-américain, à compter de mars 2012, avec une toute nouvelle équipe. L’entraîneur-chef Jesse Marsch tiendra un camp d’évaluation d’une semaine avec les joueurs de l’édition 2011 et quelques joueurs invités, à compter du lundi 3 octobre, au Complexe sportif Claude-Robillard.

« Nous avons été impressionnés du rendement de certains joueurs au cours de la saison, a ajouté De Santis. On regarde vers l’avant et l’avenir de ce club est très prometteur. »

Joey Saputo, Nick De Santis et Matt Jordan s’envoleront pour l’Angleterre dimanche soir afin d’y rejoindre Jesse Marsch, déjà en Europe depuis une semaine, afin d’y rencontrer des joueurs potentiels pour la saison prochaine.

 

Rubriques : À la Une, Sports
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.