0

L’Informatique à l’école Le grand virage des tableaux interactifs EBR Informatique Inc. équipera 80% des établissements scolaires du Québec

La compagnie EBR Informatique Inc. Équipera 80% des établissements scolaires du Québec en outils informatiques s’octroie dernier cri, rapporte l’Agence de presse Médiamosaïque.

“On n’a pas eu d’exclusivité, mais on obtient 80% du marché”, a précisé l’homme d’affaires maroc-canadien, Mohamed El Khayat, grand patron d’EBR selon qui, une  proportion élevée d’établissements scolaires au Québec qui n’avaient pas encore effectué le grand virage des NTIC (Nouvelles technologies de l’information et de la communication) vont ainsi se mettre à niveau.

À un moment où la société québécoise s’informatise à un rythme effréné, les supports informatiques et les réseaux de communication sont en voie de devenir des passages obligés de la culture et surtout du savoir, d’où  l’intérêt de cette “bonne nouvelle  que le gouvernement vient d’annoncer : qu’il va équiper toutes les écoles”, s’est félicité l’entrepreneur qui déclare concernant son entreprise qu’elle “va avoir de l’ouvrage pour les cinq prochaines années”.

Portrait d’une réussite

Mohamed El Khayat, un exemple de réussite socioprofessionnelle a, par ailleurs, partagé son expérience d’intégration dans le cadre de la campagne “Toutes nos origines valorisent le Québec” lancée il y a quelques mois par le ministère de l’Immigration et des Communautés cuturelles (MICC).

Aux immigrants qui veulent, comme lui, réussir au Québec, l’entrepreneur millionnaire pense qu'”il y a de l’espoir”. En entrevue à nos confrères de MTélé, le pendant Web du journal “M Magazine”, le no 1 de EBR Informatique Inc. presse les membres de la communauté maghrébine, en particulier, de «s’approprier les trucs et astuces et d’épouser les valeurs de la culture nord-américaine» au lieu de conserver des réflexes culturels venus d’ailleurs :”les Maghrébins veulent souvent faire trop, et trop c’est comme si ce n’est pas assez, alors qu’ici c’est tellement simple, c’est tellement direct, il faut être direct…”, a-t-il suggéré.

Parti de rien, ne parlant même pas français (natif de Tanger, il est hispanisant) à son arrivée au Canada, pour se faire accepter et pour se doter de l’expérience du milieu, a stratégiquement proposé à son premier employeur québécois, réticent, de l’embaucher sans salaire, a-t-il raconté.

Le voilà aujourd’hui à la tête d’une entreprise prospère. À titre d’illustration, EBR Informatique Inc., pour laquelle bossent une soixantaine d’employés, a connu des bonds spectaculaires de l’ordre de plus de 20 millions de dollars CAN comme chiffre d’affaires.

Source: Agence de presse Médiamosaïque

Rubriques : Dossiers, Reportages, Technologies
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.