0

Arts de la scène: Leila El Gouchi toujours à la Une

Le nouveau clip de Leila El Gouchi , “Jarabt Nensak”, fait un tabac au Maroc. Les critiques sont par ailleurs on ne peut plus élogieuse à l’endroit de cette grande artiste, marocaine certes, mais d’abord montréalaise.  À l’exemple de l’article ci-après, paru dans le quotidien Libération sous la plume de notre confrère Abdeslam el Khatib.

«Leila El Gouchi est l’une des lauréates de « Studio 2M » qui ont le mieux percé et entamé une carrière professionnelle. En effet, depuis sa consécration, elle ne cesse d’étonner de par une grande capacité de production et de création, du fait qu’elle compte déjà un certain nombre de chansons. La chanteuse est en train de peaufiner un nouvel album qu’elle compte lancer l’été prochain. Intitulé « Hadalli Maâjabkoumch », cet opus  comprend huit titres dont certains sont diffusés sur les différentes ondes radio. On retrouve ainsi des titres comme « Al Ghorba Ouaâra », chanson écrite par Leila et composée par Youssef Raji. Elle raconte selon Leila El Gouchi, son expérience avec l’immigration et tend, surtout, à transmettre aux jeunes le message selon lequel l’immigration ne mène pas à l’Eldorado comme ils ont tendance à le croire.

Racines et talent

On y trouve aussi des paroles qui glorifient la patrie, une façon pour elle de souligner son attachement indéfectible à son pays d’origine et à ses racines. Pour elle, l’artiste ne doit pas se confiner dans les seuls thèmes de l’amour et des chansons sentimentales. Il a un autre rôle à jouer qui consiste à sensibiliser et  transmettre des messages. C’est pour cette raison qu’elle a préféré que son deuxième album soit entièrement marocain, bien qu’elle compte tourner en clip l’un de ses singles, à savoir « Lli Bghitou », qui devra être programmé par la chaîne Melody. Leila qui s’est lancée dans l’écriture des paroles tient à utiliser un langage simple à même d’être compris dans tout le monde. Son  talent prouvé et avéré a dévoilé une autre facette de cette chanteuse qui a plus d’une corde à son arc. En effet, après une  expérience réussie dans le  film de Aziz Jahidi intitulé « Le toubib », elle est invitée à tourner dans une série télévisée « Houcine et Safia » de Mohamed Abderrahmane Tazi, pour le compte de la 2ème chaîne.

L’appel de l’écran 

Cette chanteuse est très sollicitée, si bien qu’elle se trouve obligée de prendre son temps avant de se décider surtout au niveau du cinéma, car il lui est arrivé, plus d’une fois, de refuser des rôles peu adaptés à sa personnalité. Récemment, elle a animé deux spectacles en Espagne en compagnie d’un  l’orchestre philarmonique français. Elle a également interprété avec Hatim Idar une opérette qui a demandé beaucoup de préparation et de répétitions. Une carrière riche eu égard au volume de travail fourni par cette chanteuse qui a pris, par ailleurs, part à une opérette sur le Sahara interprétée par un groupe de chanteurs et chanteuses et intitulée « L’appel du Sahara », en présence, entre autres, de Hatim Ammor, Maxime Karrouchi et  Leila El Barrak.

Groupe Atlas media

Atlasmedias.com

Rubriques : Actualités, Art, Culture
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.