0

Un grand maroco-canadien disparait. Le Pr Mohamed Berdouzi est décédé

Le professeur Mohamed Berdouzi, est décédé jeudi 11 août dernier dans un hôpital de Rabat, à l’âge de 63 ans. Il est mort comme il avait vécu, dans la sérénité et la discrétion. La nouvelle a fait l’effet d’un coup de tonnerre ici au Québec où il avait enseigné, notamment à l’Université de Sherbrooke, où il séjournait souvent depuis et où il comptait de nombreux amis et admirateurs.

Sociologue de formation, feu le Pr Berdouzi était un homme de conviction et d’engagement; son engagement pour la cause de la démocratie lui avait valu de nombreuses années d’emprisonnement durant la phase totalitaire de l’histoire du Maroc connue sous le noms d’années de plomb».

Hommages

Dans un message de condoléances adressé à la famille et aux amis du défunt, sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc, lui rend hommage en ces termes : «La disparition du regretté professeur n’est pas seulement une perte pour sa famille, mais aussi pour tout le Maroc, qui a perdu en lui un de ses fils dévoués, fortement attaché aux nobles idéaux patriotiques et à la citoyenneté responsable et sincèrement engagé en faveur des justes causes de la patrie et dans l’action pour son progrès».

«L’université marocaine, a ajouté SM le Roi, a perdu en le défunt un de ses illustres professeurs-chercheurs, reconnu aux plans national et international, qui a marqué de son empreinte le champ des sciences politiques et sociales et des politiques publiques à la faveur de ses recherches scientifiques et de son expertise remarquable. “Nous nous remémorons, avec fierté et satisfaction, les contributions distinguées du défunt en tant que membre agissant, connu par sa créativité et son apport novateur au sein de différentes commissions et instances nationales à caractère consultatif, en relation étroite avec les réformes profondes et pionnières, se rapportant à la démocratie et au développement, que nous avons initiées, en particulier l’Instance Équité et Réconciliation, le Conseil des droits de l’Homme, la Commission consultative de la régionalisation et la Commission consultative de révision de la Constitution”, a rappelé le Souverain.

SM le Roi a en outre évoqué “avec considération les qualités et les compétences dont le défunt a fait preuve dans l’exercice des différentes missions et responsabilités qui lui ont été assignées et ce, durant toute sa vie riche en contributions”.

Un homme, une œuvre

Feu  le professeur Mohamed Berdouzi était titulaire d’un doctorat d’État en droit public et sciences politiques.

Professeur universitaire et consultant en systèmes de formation, politiques publiques et stratégies de développement institutionnel, il était membre de la Commission consultative de révision de la Constitution.

Il a également été membre de l’Instance Equité et Réconciliation, du Conseil supérieur de l’enseignement, de la Commission consultative sur la régionalisation, du Conseil consultatif des droits de l’homme et du Comité scientifique du Rapport sur les 50 ans de développement humain au Maroc.

Il est par ailleurs l’auteur de plusieurs ouvrages dont “Rénover l’enseignement: de la charte aux actes”. Il a également traduit vers l’arabe l’ouvrage “Psychologie et pédagogie” de Jean Piaget.

Atlasmedias.com

Rubriques : À la Une, Société
© 2002 - 2017 Atlas Media. Tous droits réservés.
Propulsé par Noordev Technologies inc
INSCRIVEZ-VOUS À L’INFOLETTRE!
En vous abonnant, vous saurez tout sur vos émissions favorites, sur le contenu spécial offert sur notre site web, en plus d’être informé de nos concours et événements spéciaux.
PGlmcmFtZSB3aWR0aD0iMTAwJSIgaGVpZ2h0PSIxMDAlIiBzcmM9Imh0dHA6Ly93d3cueW91dHViZS5jb20vZW1iZWQvaU5sMTl5VHptMGciIGZyYW1lYm9yZGVyPSIwIiBhbGxvd2Z1bGxzY3JlZW4+PC9pZnJhbWU+
* Nous ne partageons jamais vos informations avec des tiers.